Premier trimestre 2019 en croissance de 5 % pour le port Rotterdam


Rotterdam a achevé le premier trimestre de l'année en cours sur un volume d'activité en hausse de plus de 5 % par rapport aux trois premiers mois de 2018. Le port néerlandais attribue cette progression au trafic conteneurisé ainsi qu'aux hydrocarbures.


© Port of Rotterdam
© Port of Rotterdam
Avec 123,9 millions de tonnes, le port de Rotterdam a connu au cours du premier trimestre une progression annuelle de 5,1 %. Allard Castelein, le directeur général de l'établissement portuaire, qui se félicite du trafic record enregistré au cours des trois premiers mois de l'année, estime que ces chiffres confirment la position de Rotterdam au titre de "hub dans le secteur du conteneur et dans le GNL".
Le conteneur a enregistré une progression de 5,9 % à 38 Mt, soit de 7,3 % en nombre d'EVP, à 3,7 millions. Une croissance due, selon la direction, à la forte hausse des volumes de conteneurs en transbordement à l'import d'Asie et destinés aux autres ports d'Europe.
La direction du port se félicite que les armateurs membres des trois grandes alliances utilisent le port de Rotterdam comme d'un hub européen. Car, à 7,3 Mt, le trafic des navires feeders a progressé de 15,1 %. Elle a également relevé une progression des tonnages issus des services intercontinentaux. Quant au trafic lié au transport maritime de courte distance (les services intra-européens), il a diminué en un an de 7,8 %, à 6,9 Mt, en raison de la diminution des liaisons avec la Russie et avec le Royaume-Uni en janvier et février. Enfin, un déséquilibre croissant entre l'Asie et l'Europe entraîne une augmentation significative du trafic de conteneurs vides.

Explosion du ro-ro en mars en prévision d'un Brexit dur

Dans les secteurs du roulier et du conventionnel, le port de Rotterdam a enregistré au cours des trois premiers mois de l'année un volume d'activité de 7,9 Mt, en hausse de 9,2 % par rapport au premier trimestre 2018. Le trafic roulier a progressé de 10,7 %, à 6,4 Mt. Selon la direction de l'établissement portuaire, cette forte hausse est notamment due à la flambée des importations au Royaume-Uni en prévision d'un Brexit dur. Le conventionnel, lui, a connu une croissance de 3,1 %, à 1,5 tonne.
Les vracs liquides ont crû au cours des trois premiers mois de l'année de 4,6 % pour atteindre 58,5 Mt. Une filière portée par la bonne tenue du pétrole brut qui a connu une augmentation de 10,4 % pour s'établir à 28,1 Mt. Une croissance que la direction du port attribue à la hausse des importations en provenance des raffineries américaines. En revanche, elle observe une baisse de plus de 7 % des huiles minérales en raison du recul des échanges entre la Russie et les pays asiatiques.

"Le transbordement soutient la croissance du conteneur"


Quant au GNL, il a bondi de 143 % pour atteindre 1,8 Mt, dont un tonnage record de 0,5 Mt enregistré pour le seul mois de février.
Dans les vracs secs, alors que le minerai de fer et la ferraille ont en cumul chuté de 17,9 % à 5,9 Mt en raison du recul de 5 % de la production industrielle allemande, le trafic de charbon a progressé de 15,7 %, à 7,5 Mt. Le tonnage des vracs agricoles (dénommés "agribulks") est resté stable au cours du premier trimestre, affichant, selon le port, 2,6 Mt. Quant aux autres vracs secs, ils ont progressé de 38,8 %, à 3,3 Mt. Au total, la filière a marqué une hausse de 3,7 %, à 19,4 Mt.
Allard Castelein, le dirigeant du port néerlandais, s'attend aujourd'hui à ce que les chiffres continuent de progresser au cours de l'année 2019.

Vincent Calabrèse

Vendredi 19 Avril 2019



Lu 798 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Octobre 2019 - 11:16 Rencontre à Bahreïn sur la sécurité maritime €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy