Préserver les investissements de la filière biocarburants


La députée européenne Corine Lepage a présenté mercredi 17 avril une proposition pour préserver les investissements dans la filière des biocarburants, présentés comme l'option alternative au pétrole pour les transports malgré leur impact négatif sur les productions alimentaires.


© Renault Trucks
© Renault Trucks
Corinne Lepage veut préserver les investissements de la filière biocarburants. Son texte est une forme de désaveu pour les propositions de la Commission européenne, critiquées par les industriels et les ONG. Bruxelles souhaite plafonner à 5 % la part des biocarburants dits de "première génération", c'est-à-dire produits à base de cultures alimentaires (blé, maïs, betteraves et colza), afin d'encourager la filière à développer des biocarburants tirés d'autres matières premières comme les algues, les déchets ou la paille.
Les industriels, qui ont investi massivement dans l'éthanol à base de plantes sucrières et céréalières et le biodiesel issu des huiles végétales, ont dénoncé cette décision. Certains États ont déjà fait des plans qui dépassent la limite de 5 %. Cette proposition va provoquer un ralentissement dans l'industrie des biocarburants et l'emploi dans les zones rurales, a dénoncé la principale fédération d'agriculteurs de l'UE, le Copa-Cogeca.

120.000 emplois concernés

Dans sa proposition, l'ancienne ministre française de l’Écologie insiste sur la nécessité de préserver les investissements existants dans la première génération "jusqu'à ce qu'ils soient rentabilisés". "120.000 emplois sont concernés. On ne peut pas détruire ce qui existe", a-t-elle plaidé. "Mais après 2020, il n'est pas envisageable que la production de biocarburants utilise des terres agricoles en l'absence de bénéfices significatifs pour le climat", a-t-elle averti.

"Bruxelles souhaite plafonner à 5 % les biocarburants de première génération"


L'objectif global - fixé en 2009 - de parvenir à 10 % d'énergies renouvelables dans la consommation du secteur des transports d'ici 2020 "doit rester inchangé", a-t-elle insisté. 60 % des voitures et 100 % des camions circulant actuellement dans l'UE ont des moteurs diesel. Les agrocarburants de première génération représentent aujourd'hui 6,5 % de la consommation d'énergie du secteur des transports dans l'UE (4,5 % pour le biodiesel et 2 % pour l'éthanol), a-t-elle souligné. "Il faut ajouter 1 % pour l'électricité provenant de sources renouvelables. Restent à trouver 2,5 % avec les agrocarburants avancés", a-t-elle plaidé.
Le développement des biocarburants issus de cultures alimentaires provoque une hausse des cours des céréales et est une cause de la déforestation. Selon la Banque mondiale, les agrocarburants représentent entre 21 % et un tiers des surfaces acquises dans les pays en développement. Le rapporteur spécial de l'ONU sur le droit à l'alimentation, Olivier De Schutter, a invité l'Europe et les États-Unis à "avoir le courage politique de les abandonner".

AFP

Jeudi 18 Avril 2013





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy