Privatisation de l'aéroport de Toulouse : pourvoi de l'État


L'État a décidé de se pourvoir en cassation pour contester l'annulation de la procédure de vente de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, décidée mi-avril par la justice administrative.


Pour l'État, le cahier des charges de la privatisation a bien été respecté © Toulouse-Blagnac
Pour l'État, le cahier des charges de la privatisation a bien été respecté © Toulouse-Blagnac
Dans son arrêt du 16 avril, la Cour administrative d'appel de Paris avait annulé la procédure de privatisation partielle de Toulouse-Blagnac, qui avait permis au consortium chinois Casil Europe d'acquérir 49,99 % de la société de gestion de l'aéroport.
L'Agence des participations de l'État (APE) a fait savoir que ce dernier attaquait cette décision en cassation.

Modification du consortium

Le tribunal avait donné raison à trois syndicats – la CGT, FSU et Solidaires – qui estimaient que la procédure avait été marquée par une irrégularité,  l'offre initiale ayant été déposée par Casil associé à la SNC Lavalin, alors que l'offre finale n'a été présentée que par le groupe Casil.
"L'État conteste le raisonnement de la Cour. L'État considère que le cahier des charges de la privatisation a bien été respecté et qu'un changement de composition d'un consortium était permis par le cahier des charges", a souligné l'Agence des participations de l'État.
"En conséquence, l'État, s'opposant à l'analyse faite par la cour administrative d'appel, a décidé de se pourvoir en cassation devant le Conseil d'État, afin de faire valoir sa position", a ajouté l'APE, organe de Bercy chargé de gérer le portefeuille public.

Une première étape

La décision de la Cour d'appel de Paris, portant sur la procédure de vente et non sur la vente elle-même, n'a pas remis en cause la cession des parts à Casil Europe, holding française créée par le groupe chinois Shandong High Speed Group et le fonds d'investissement hongkongais Friedmann Pacific Asset Management. Mais les trois syndicats à l'origine de la procédure, opposés depuis l'origine à cette privatisation, ont fait part de leur intention de contester cette cession auprès du tribunal de commerce, en s'appuyant sur l'arrêt de la Cour d'appel.
La vente d'une partie de l'aéroport de Toulouse à Casil a suscité de fortes critiques depuis quatre ans, certains accusant le consortium chinois de vouloir "maximiser le versement de dividendes".
Début 2018, l'État a décidé de garder la part de 10,01 % qu'il conservait, sur laquelle Casil avait une option. Dans ce contexte, Casil a annoncé qu'il souhaitait se désengager de l'aéroport et a mandaté la Banque Lazard pour évaluer des offres.

AFP

Jeudi 9 Mai 2019



Lu 473 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy