Procès en appel des "Chibanis" marocains contre la SNCF



Les "Chibanis" avaient obtenu satisfaction en première instance © Georges Bartoli -Fedephoto
Les "Chibanis" avaient obtenu satisfaction en première instance © Georges Bartoli -Fedephoto
Le procès en appel de 800 "Chibanis", cheminots de nationalité ou d'origine marocaine qui poursuivent la SNCF pour discrimination durant leur carrière, s'est ouvert lundi 15 mai devant la cour d'appel de Paris.
"On attend qu'ils reconnaissent nos droits parce qu'on a été spolié par la SNCF", a déclaré à Loucen Ablou, 72 ans, qui a été embauché par la SNCF en 1972 et a dû "travailler quinze ans de plus" que ses collègues français pour partir à la retraite.
L'affaire des "déclassés de la SNCF", ou "indigènes du rail", comme ils se sont parfois autodésignés, est rejugée car la SNCF a contesté in extremis sa condamnation le 21 septembre 2015 par le Conseil des Prud'hommes de Paris à 170 millions d'euros de dommages et intérêts au total.
Après moult renvois et, pour certains, dix ans de procédure, plus de 800 "Chibanis" (cheveux blancs en arabe) estimant avoir été lésés dans leur carrière et leur retraite avaient obtenu satisfaction en première instance. La grande majorité des plaignants, embauchés dans les années 70, étaient contractuels, donc avec un CDI de droit privé, et n'ont pas pu bénéficier du statut particulier des cheminots, plus avantageux et relevant d'une caisse de retraite spécifique. Une centaine, naturalisés, ont pu y accéder mais en perdant leur ancienneté.
Ils accusent la SNCF, qui conteste toute discrimination, de les avoir délibérément "cantonnés" aux plus bas niveaux de qualification et de salaires, ce qui les a ensuite pénalisés à l'heure de la retraite.

AFP

Lundi 15 Mai 2017



Lu 474 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy