Qatar Airways poursuit Airbus devant la justice britannique


La compagnie aérienne Qatar Airways, qui a cloué au sol 21 de ses A350 en raison d'une dégradation des fuselages, a entamé des poursuites contre Airbus devant la justice britannique pour régler leur contentieux.


© Airbus P. Masclet
© Airbus P. Masclet
Qatar Airways, l'un des gros clients de l'avionneur européen Airbus, qui a dû cesser de faire voler des A350 en raison d’une dégradation de la surface des fuselages, assure n'avoir "pas d'autre choix que de rechercher un règlement rapide de ce litige par le biais des tribunaux". La compagnie a saisi le 20 décembre 2021 la Haute Cour de Justice britannique.

"Nous avons malheureusement échoué dans toutes nos tentatives pour parvenir à une solution constructive avec Airbus concernant" la "dégradation accélérée de la surface [des fuselages] qui a un impact négatif sur l'Airbus A350", explique la compagnie, deuxième du Moyen-Orient après Emirates.

Ces procédures visent à "garantir qu'Airbus répondra désormais à nos préoccupations légitimes sans plus tarder", détaille-t-elle.
Début août, Qatar Airways avait annoncé avoir reçu l'ordre du régulateur de son pays de maintenir au sol treize de ses Airbus A350 en raison de la dégradation rapide des surfaces des fuselages.

21 appareils sur 53

Actuellement, ce sont 21 de ces long-courriers bicouloirs qui sont immobilisés, selon la compagnie dont la flotte compte 34 A350-900 et 19 A350-1000, d'après un document d'Airbus. Selon Airbus, qui reconnaît une dégradation de la peinture pouvant exposer un filet métallique intégré – destiné à protéger l'avion en cas de frappe d'éclair sur son fuselage en matériaux composites –, cette situation n'a pas de conséquences sur la sécurité en vol. Qatar Airways conteste cette position et affirme qu'Airbus rejette les corrections proposées.

"Nous croyons fermement qu'Airbus doit entreprendre une enquête approfondie sur cette condition pour établir de manière concluante sa cause profonde", indique Qatar Airways. "Sans une bonne compréhension de la cause première de la condition, il n'est pas possible pour Qatar Airways d'établir si une solution de réparation proposée rectifiera la condition sous-jacente."

Airbus a assuré être "prêt à recourir à une action en justice afin de résoudre ce litige, face à une caractérisation erronée des problèmes de dégradation de surface non structurelle sur certains A350, dont la cause profonde a été identifiée".

"Airbus continuera à prendre toutes les mesures nécessaires pour défendre sa position et sa réputation", a poursuivi un porte-parole.
Début décembre 2021, Airbus s'était dit prêt à recourir à un arbitrage indépendant pour tenter de résoudre le contentieux, dénonçant une "mauvaise interprétation" de la part de son client, dans un document au ton inhabituellement ferme pour un gros acheteur.

AFP

Mardi 21 Décembre 2021



Lu 978 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Septembre 2022 - 16:48 Daher vise 1,5 milliard d’euros de CA en 2023


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal