Qu'entend-on par sûreté et sécurité ?



De prime abord, quelques précisions linguistiques s’imposent dans l’emploi des termes sûreté et sécurité et particulièrement dans les transports : la sûreté désigne les mesures de protection des personnes et des biens face à tout acte de malveillance, de la délinquance au terrorisme.

La sécurité est, quant à elle, relative aux dysfonctionnements techniques sans causes anthropiques volontaires.

La sûreté maritime a pour but de détecter les menaces d’actes illicites qui pèsent sur les navires, les ports et les installations portuaires, et de prendre les mesures de protection contre ces menaces. La sûreté portuaire limite son champ d’action aux ports et aux installations portuaires (à savoir, les terminaux).

Après les attentats au Yémen contre l’USS Cole en octobre 2000 et contre le pétrolier Limburg en 2002, les événements du 11 septembre 2001 ont démontré une nouvelle fois, par le tragique, que les moyens de transport pouvaient être pris pour cibles par des terroristes ou utilisés comme armes.

Afin de garantir la sûreté des échanges maritimes, de prévenir et de lutter contre tout acte illicite de malveillance et de terrorisme à l’encontre du navire, de son équipage et des installations portuaires, l’Organisation maritime internationale (OMI) a donc décidé en décembre 2002 de modifier la convention Solas en y ajoutant un chapitre XI-2 intitulé « Mesures spéciales pour renforcer la sûreté maritime ».

Ce chapitre fait obligation aux États d’appliquer un Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires : le code ISPS (International Ship and Port Security Code). Il s’organise en deux parties, l’une composée de mesures d’application obligatoire et, l’autre, de recommandations.

Il a été publié en France par le décret n° 2004-290 du 26 mars 2004. Entré en vigueur le 1er juillet 2004, il s’applique aux navires à passagers, de charge d’une jauge brute supérieure à 500 tonneaux effectuant des voyages internationaux ainsi qu’aux unités mobiles de forage.

Il a été complété au plan communautaire par le règlement (CE) n° 725/2004 en date du 31 mars 2004.
Depuis le 1er juillet 2004, pour le trafic maritime international, les États membres appliquent toutes les mesures spéciales obligatoires et certaines dispositions recommandées pour renforcer la sûreté maritime de la convention Solas.

Depuis le 1er juillet 2005, ces mêmes mesures s’appliquent aux navires à passagers effectuant des voyages nationaux à plus de 20 milles des côtes.

Depuis le 1er juillet 2007, les États membres appliquent certaines dispositions du règlement communautaire à quelques catégories de navires opérant des liaisons maritimes nationales, sur la base d’une évaluation du risque de sûreté.

Le décret n° 2007-937 du 15 mai 2007, relatif à la sûreté des navires, définit les dispositions applicables aux navires français et étrangers en France, le rôle et la commission de sûreté des navires, les personnels chargés des contrôles de sûreté et les dispositions pénales.

La menace cyber

La numérisation du transport maritime, comme dans les autres secteurs économiques, fait peser de nouveaux risques sur cette activité et ses acteurs. La dématérialisation des échanges documentaires, de la transmission des ordres et des informations s'ajoute à la généralisation du numérique sur les terminaux (manutention) et à bord des navires. Autant de portes d'entrées exploitables pour des pirates informatiques qu'il convient donc de sécuriser. En juin 2017, le groupe numéro un mondial du shipping, Maersk, a subi l'une des premières cyber-attaques d'envergure dans ce secteur. Il a vu les réservations sur certains de ses plus grands terminaux portuaires (Rotterdam, New York, Mumbai) bloquées plusieurs heures par un logiciel de rançon (ransomware ou rançongiciel).
Le vol de marchandises et la prise de contrôle de navires font aussi partie des menaces prises de plus en plus au sérieux et considérées par les assureurs.

POUR ALLER PLUS LOIN...

Maersk victime d'une cyberattaque mondiale, Publié par L'Antenne, le 28/06/17
 


< Fiche précédente     I     Sommaire général     I     Sommaire de section     I     Partie suivante  >







     

Sûreté portuaire et sécurité maritime | Les principales mesures mises en œuvre | “Erika”, événement fondateur d'une politique européenne





 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy