Reconduction du corridor ukrainien : le marché des céréales rassurant mais la prudence reste de mise


Un marché du maïs "morose" aux États-Unis, un blé résistant à un "haut niveau" en Europe : la reconduction de l'accord sur les exportations de céréales ukrainiennes a rassuré les opérateurs et conforté la demande, sans dissiper toutes les inquiétudes.


© Port of Odessa Authority
© Port of Odessa Authority
Reconduit mi-novembre pour les quatre mois d'hiver, l'accord sur le corridor maritime depuis trois ports d'Ukraine a soulagé les marchés et levé les craintes sur une possible crise alimentaire mondiale. Cette initiative, lancée fin juillet, a permis d'exporter quelque 11 millions de tonnes de produits agricoles bloqués dans les silos d'Ukraine.
"Cette prolongation était déjà intégrée par le marché", ce qui explique que les prix n'aient pas chuté, d’après Jon Scheve, de Superior Feed Ingredients. Sur le marché européen, le cours du blé est même monté après l'accord, soutenu par la demande.
La demande de blé européen ou russe a été soutenue par les achats des derniers jours, avec des appels d'offres jordanien, égyptien, pakistanais et même chinois. "Certains opérateurs attendaient le renouvellement de l'accord pour acheter à des prix plus bas", selon Damien Vercambre, courtier au cabinet Inter-Courtage.
Les prix européens du blé sont désormais sensiblement supérieurs aux cours américains (sans compter le transport), ce qui pourrait, selon lui, relancer la demande de blé américain, à la peine ces dernières semaines.

Une bonne nouvelle pour l'approvisionnement

Sur le marché européen, la détente est nette ces derniers jours pour le maïs : le renouvellement de l'accord est "une bonne nouvelle pour l'approvisionnement des pays importateurs, et notamment pour l'Europe dont la récolte de maïs a été très mauvaise cette année", indique Gautier Le Molgat, analyste au cabinet Agritel, relevant qu'il reste "encore des stocks de maïs à sortir d'Ukraine".
Selon les données de la Commission européenne, les importations de maïs de l'UE continuent de progresser et ont déjà atteint 11,5 millions de tonnes cette année, soit plus du double de l'an dernier.
Aux États-Unis, le marché "demeure morose" face à une demande atone, relève Michael Zuzolo. Sur la campagne 2022/2023, les exportations de maïs américain sont en baisse de 30 % par rapport à l'an dernier, selon le ministère américain de l'Agriculture.
Si le marché reste hésitant, c'est que nombre d'incertitudes ne sont pas levées, soulignent les analystes.

Une nouvelle vague chinoise du Covid laisse planer le spectre de la récession


Une inconnue demeure quant à la disponibilité de maïs ukrainien pour 2023, alors que les récoltes, très en retard, sont entravées par les premières neiges. Et le spectre d'une récession mondiale n'est pas écarté, avec une nouvelle vague de Covid-19 en Chine.
Essentiellement destinés à la nourriture pour bétail et aux biocarburants, maïs et soja sont, davantage que le blé, exposés à un ralentissement économique, souligne Frank Cholly, de RJO Futures, qui ne voit toutefois pas les prix baisser "davantage qu'ils ne l'ont déjà fait dans un avenir proche".

AFP

Jeudi 24 Novembre 2022



Lu 814 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal