Record de trafic pour l’aéroport de Nice prochainement privatisé


Avec près de 1,5 million de passagers traités en juillet, l’aéroport niçois affiche un record mensuel alors que les candidats pour sa privatisation se multiplient et que des compagnies étudient la mise en place de long-courriers.


Pour les sept premiers mois de l’année, l’aéroport de Nice annonce 6.911.217 passagers © Aéroport de Nice-Côte d'Azur
Pour les sept premiers mois de l’année, l’aéroport de Nice annonce 6.911.217 passagers © Aéroport de Nice-Côte d'Azur
L’aéroport de Nice a battu son record de fréquentation en juillet dernier avec près de 1,5 million de passagers devançant le précédent datant de juillet 2013. L’international tire toujours l’activité avec plus d’un million de passagers et seulement moins de 500.000 passagers pour le national  (+ 0,1 %, - 1,2 % sièges).

Le fret en retrait

Pour les sept premiers mois de l’année, l’aéroport annonce 6.911.217 passagers (+ 2,7 %). Le cap des 12 millions sur l’année est donc en vue. Seul le trafic fret est en retrait, conséquence de la mise en service d’avions de plus petite taille et de l’absence de long-courriers en dehors de New York (désormais maintenu sur l’année) ou Dubaï. Plusieurs compagnies ont annoncé un renforcement des fréquences ou de nouvelles ouvertures comme Budapest par Wizz Air à l’été 2016. D’autres comme Qatar Airways (Nice-Doha) ou la compagnie chinoise  Xiamen Airlines envisagent de fréquenter à leur tour le tarmac niçois avec en plus une offre fret bienvenue.

"Le cap des 12 millions sur l’année est en vue"


Cette vitalité de l’aéroport qui investit actuellement dans la restructuration de ses deux terminaux pour doper l’offre en boutiques et restaurants ravive l’intérêt des investisseurs  pour l’achat des 60 % de l'État dans la société aéroportuaire qui outre Nice exploite les aéroports de Cannes-Mandelieu et La Môle à Saint-Tropez réservés à l’aviation privée. La société a réalisé un chiffre d’affaires de  231,6 millions d'euros en 2014 (222,6 millions d'euros en 2013). La cession est évaluée entre 1 et 2 milliards d’euros et son cahier des charges sera finalisé fin septembre. Les actionnaires publics (villes, région et CCI) disposeront des droits de vote nécessaires pour peser sur les décisions stratégiques voire pour exercer leur veto.
Parmi les candidats déjà déclarés, on annonce l’assureur allemand  Allianz, déjà  présent à Nice via le grand stade (Allianz Riviera), et le groupe Vinci. Sa filiale Vinci Airport a décroché en début d’année la gestion de l’aéroport de Toulon-Hyères. S’il est choisi, Vinci maîtriserait les plateformes aéroportuaires de Nice, Toulon, Cannes et Saint-Tropez, toutes reliées par l’autoroute A8 également  exploitée par Vinci. Plus contestée par les élus, la candidature d’ADP est sous soupçon de vouloir  privilégier le hub de la compagnie nationale à Roissy-Charles-de-Gaulle. D’autres candidats pourraient se dévoiler tel le groupe italien Atlantia, une holding du groupe Benetton, qui gère les aéroports de Rome (ADR) et de Gênes, ou l’allemand Fraport qui a déboursé 1,23 milliard d’euros pour emporter la gestion de 14 des 39 aéroports régionaux grecs, dont ceux de Rhodes, Corfou, Mykonos et Santorin.

Michel BOVAS

Mercredi 2 Septembre 2015



Lu 210 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy