Régime spécial pour la banane équatorienne



L'Équateur, premier exportateur mondial de bananes © Equador Banane
L'Équateur, premier exportateur mondial de bananes © Equador Banane
Le Parlement européen a approuvé mercredi 14 décembre l'accord commercial entre l'UE et l'Équateur, auquel sera appliqué un mécanisme de sauvegarde pour protéger les producteurs de bananes de l'UE. Les eurodéputés ont donné leur consentement à une très large majorité pour que l'Équateur puisse adhérer à l'accord de libre-échange entre l'UE, la Colombie et le Pérou qui remonte à 2013. La signature de l'accord avait eu lieu le 11 novembre à Bruxelles. Le président équatorien, Rafael Correa, s'est félicité de "cette bonne nouvelle pour son pays". En novembre 2015, le Parlement européen avait exigé du gouvernement équatorien qu'il s'attaque à des problèmes liés au travail des enfants, au droit des femmes ou encore à la déforestation. Ces problèmes ont été "en grande partie" réglés au travers du plan d'action durable de l'Équateur, souligne le Parlement. L'accord commercial supprimera les droits de douane pour tous les produits industriels et de la pêche et élargira l'accès au marché des produits agricoles. Il prévoit une ouverture progressive du marché pour les biens, les services, les marchés publics et l'investissement public. "Il permet donc à l'Équateur de maintenir un accès préférentiel à l'Union européenne, bien qu'il ne remplisse plus les conditions d'accès au régime du système des préférences généralisées réformé", réservé au pays les moins développés, souligne le rapporteur Helmut Scholz dans sa recommandation. De nombreux députés ont souligné la nécessité d'avoir une clause de sauvegarde spéciale pour la banane, dont l'Équateur est le premier exportateur dans l'UE (un quart des importations de bananes de l'UE). Celle-ci a été négociée en parallèle entre le Parlement, le Conseil et la Commission et un accord politique a été trouvé mardi 13 décembre. "Si le débat avait eu lieu il y a deux heures, j'aurais dit que c'est toujours le secteur agricole qui paie la facture", a lancé lors du débat mardi soir dans l'hémicycle strasbourgeois Gabriel Mato, eurodéputé espagnol (PPE) et ancien président du Parlement des îles Canaries. "Le secteur bananier est toujours menacé mais aujourd'hui il est un peu plus sûr de lui", a-t-il poursuivi. Certains parlementaires de France, d'Espagne et du Portugal, dont certaines Régions ultra périphériques (RUP) sont productrices de bananes, se sont montrés particulièrement attentifs à la question du petit fruit jaune. Le député socialiste de la Martinique Louis-Joseph Manscour a ainsi indiqué que malgré les "avancées" liées à cette clause de sauvegarde, il ne "pouvait se résoudre" à donner son feu vert à l'accord.
"Cet accord avec l'Équateur, premier exportateur mondial de bananes, fait planer une menace directe sur la filière de la banane communautaire pourtant la plus propre du monde", a-t-il regretté, soulignant au passage que les concessions sur la baisse des tarifs douaniers allaient plus loin que celles accordés à l'Organisation mondiale du Commerce en 2009.

AFP

Jeudi 15 Décembre 2016



Lu 411 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Juin 2018 - 13:43 Le café, le cacao et le sucre reculent


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy