Renault étrenne au Maroc une usine fait polémique


Renault a étrenné jeudi 9 février au Maroc son usine géante de Tanger, nouvelle base "low-cost" aux portes de l'Europe et tête de pont vers l'Afrique, qui ravive en France une polémique sur les délocalisations.


© TMSA
© TMSA
Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, et le roi du Maroc, Mohammed VI, ont inauguré le site flambant neuf dans la zone franche de Melloussa, à 30 km du port de Tanger Med et à un jet de pierre des côtes espagnoles. Pour l'instant, une seule chaîne de montage est en fonction, d'où sortiront entre 150 et 170.000 véhicules par an quand elle tournera à plein. La capacité sera doublée à partir de 2013 avec une deuxième ligne. À terme, 6.000 salariés travailleront sur place. Renault estime que les emplois indirects chez les fournisseurs pourraient se monter à 30.000.

"Possibilité d'exporter grâce au port de Tanger"



L'usine est importante pour le Maroc, qui espère développer une industrie automobile quasi inexistante aujourd'hui hormis l'usine de Somaca à Casablanca déjà contrôlée par Renault, mais aussi pour le constructeur français. Le groupe de Carlos Ghosn va investir 1 milliard d'euros pour assembler à Tanger trois futurs modèles de sa gamme à bas prix, vendue en Europe et dans le pourtour méditerranéen sous la marque Dacia et ailleurs aux couleurs Renault. Son usine roumaine de Pitesti, où sont fabriqués pour la zone Europe-Méditerranée la petite berline Logan et ses dérivés, des moteurs et des boîtes de vitesse, est en effet saturée.

Les avantages de la zone franche

La nouvelle usine marocaine "est une porte d'entrée vers l'Afrique et il y a, grâce au port de Tanger, la possibilité d'exporter", explique Jean-Christophe Kugler, qui chapeaute la région Euromed chez Renault. Le groupe bénéficie de nombreux avantages de la zone franche (exonération de l'impôt sur les sociétés pendant cinq ans puis à taux réduit, pas de taxe d'exportation, formalités douanières accélérées). Mais sa discrétion sur la destination des véhicules relance la polémique en France.
Les syndicats craignent que la production, exportée à 85 %, ne fasse concurrence à deux modèles fabriqués dans l'Hexagone, Scénic et Kangoo. Les politiques, eux, tombent à bras raccourcis sur le constructeur, détenu à 15 % par l’État, alors que la désindustrialisation du pays s'est imposée comme un thème majeur de la campagne pour la présidentielle. "Ce n'est pas quelque chose qui se fait au détriment de la France", mais "qui vient au contraire ajouter à la charge de travail en France (...) dans nos ingénieries, dans nos usines moteurs, au niveau de nos fournisseurs", a défendu Carlos Ghosn. Renault assemblera au Maroc un monospace, le Lodgy, qui sera en vente au printemps, puis un utilitaire et un troisième modèle encore tenu secret. Les boîtes de vitesse, les moteurs et d'autres composants seront en revanche importés de France, d'Espagne et de Roumanie.

Laure Fillon

Jeudi 9 Février 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy