Repli sensible des conteneurs sur le port d’Anvers-Bruges


Anvers-Bruges enregistre une chute de près de 10 % de son tonnage conteneurisé à fin septembre. Le port belge stabilise toutefois son trafic à l’issue du troisième trimestre, grâce aux importations de charbons et de gaz liquéfié en très forte croissance.


Terminal Europa du port d’Anvers-Bruges © PSA
Terminal Europa du port d’Anvers-Bruges © PSA
Le rapprochement des autorités portuaires d’Anvers et de Zeebrugge a été finalisé le 22 avril dernier. Il a donné naissance au port d’Anvers-Bruges. À fin septembre, le trafic du port belge unifié s’est élevé à 217,4 millions de tonnes (Mt), en légère progression de 0,8 %. À l’origine de 50 % de ce tonnage (110,3 Mt), les conteneurs ont baissé de 8,8 %. En nombre de boîtes, le repli a été de 5 % avec 10,2 M EVP traités.

Pour l’autorité portuaire d’Anvers-Bruges, ce recul est dû "aux perturbations sur la chaîne logistique conteneurisée mondiale et aux effets du conflit en Ukraine". Selon elle, "la rotation des conteneurs reste insuffisante en raison de la congestion dans plusieurs ports. Cela entraine une baisse des transbordements de conteneurs pleins". Le port belge estime que cette situation durera jusqu’au premier trimestre 2023. Son trafic conteneurisé devrait continuer à baisser jusqu’à la fin de l’année, a-t-il prévenu.

Hausse des vracs énergétiques

En 2022, les vracs énergétiques devraient compenser le repli des conteneurs sur le port d’Anvers-Bruges. À fin septembre, les solides ont progressé de 21,5 % et totalisé 13,2 Mt. Parmi eux, les charbons pour la production d’électricité ont atteint 2,4 Mt, contre 364.000 tonnes à la même période 2021.

Quant aux vracs liquides, ils se sont appréciés de 13,3 %. À hauteur de 68,2 Mt, ils bénéficient de la forte croissance du gaz naturel liquéfié (GNL, + 66 %). Le port belge a enregistré également une hausse des essences (+ 12,2 %), des diesels et fuels (+ 9,7 %), du naphte (+ 14,6 %) et des produits chimiques (+ 6,3 %).

Hors conteneurs, les marchandises diverses ont augmenté. Le fret conventionnel s’est développé de 9,7 % (9,6 Mt) et le roulier de 8,1 % (16,1 Mt). À l’issue du troisième trimestre, Anvers-Bruges a manutentionné 2,56 millions de voitures, un trafic en hausse de 7,1 % portée par "des arrivées importantes de véhicules neufs en provenance de Chine", a précisé le port. Ces importations ont permis de compenser la baisse des transbordements de véhicules d’occasion (- 7,3 %) et de camions neufs (-17 %).

Créations d’emplois

Au cours des neufs premiers mois de l’année, plusieurs investissements ont été annoncées sur le port d’Anvers-Bruges. Récemment, son autorité portuaire a confirmé la modernisation du terminal Europa. Cette opération représentera un investissement de 835 millions d’euros financé à 40 % par le port et à 60 % par l’entreprise de manutention PSA. Pour 300 millions d’euros, le groupe Covestro a lancé la construction d’une usine d’aniline, tandis que Fluxys et Advario ont engagé l’aménagement d’un terminal dédié à l’ammoniaque.

Les investissements privés et publics annoncés depuis le début de l’année devraient créer 750 nouveaux emplois en 2022 et en 2023, selon Annick de Ridder, présidente du conseil d’administration du port d’Anvers-Bruges.

Érick Demangeon

Lundi 31 Octobre 2022



Lu 2661 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 30 Novembre 2022 - 17:18 Mozambique : réouverture du port de Cabo Delgado


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal