Retour à l’équilibre financier pour Lyon-Terminal


Après avoir traversé des périodes financièrement «délicates», dans les années 2007-2010, Lyon-Terminal, la filiale à conteneurs de la CNR, a rééquilibré ses coûts à partir de 2011. Elle poursuit son développement et enregistre cette année une augmentation de 24 % de son activité pour les EVP fluviaux.


Pierre-Jean Grangette, président du directoire de Lyon-Terminal © CNR
Pierre-Jean Grangette, président du directoire de Lyon-Terminal © CNR
À fin octobre, Lyon Terminal a traité 187.000 EVP qui se répartissent en 67.000 EVP pour les barges fluviales, 28.000 EVP pour le ferroviaire et 92.000 EVP pour la route. «Nous avons besoin des activités fer et fleuve car le fer nous permet de toucher les zones nordiques qu’on ne peut capter par le fleuve», observe Pierre-Jean Grangette, président du directoire de Lyon-Terminal et directeur financier de la CNR, compagnie qu’il a intégrée en 2003. Cependant, le problème de la voie unique d’accès, depuis le réseau ferré national et via le centre de Lyon-La Guillotière n’est toujours pas résolu.
«Notre activité est très liée à celle du port de Marseille-Fos qui enregistre une augmentation de 6 % pour le traitement des conteneurs. Le report modal évolue favorablement et nous pouvons afficher une progression à deux chiffres de 24 %».
Lyon-Terminal emploie 25 personnes. Cette société occupe 20 hectares qu’elle gère directement et auxquels il faut ajouter 8 hectares amodiés aux gestionnaires de conteneurs vides, les sociétés Arnal et Progeco. Ses clients sont des opérateurs comme Greenmodal ou Logirhône (groupe CFT) pour le fluvial et Greenmodal Rail ou CFL pour le ferroviaire. «Cette année, nous avons mis en place un nouveau trafic depuis le Luxembourg jusqu’à Lyon pour le transport des châssis LKW de camions. Trois trains par semaine sont opérés et, dès janvier 2015, ils seront six. C’est autant de châssis de moins sur la route», observe Pierre-Jean Grangette, qui veut augmenter les trafics de caisses mobiles. L’objectif est d’attirer davantage d’opérateurs ferroviaires sur le port.

"Un nouveau trafic depuis le Luxembourg jusqu’à Lyon"


Lyon-Terminal enregistre plus de 140.000 mouvements de manutention par an. Sans cesse, il faut promouvoir le fluvial et les atouts multimodaux du port et de Lyon-Terminal. C’est ainsi que la force commerciale de Lyon-Terminal (certifié OEA en 2013), le GPMM et des opérateurs organisent chaque année diverses manifestations dont plusieurs visites de chargeurs et de transitaires. Le mode fluvial et ses atouts sont encore insuffisamment préconisés par les transitaires et méconnus des chargeurs qui n’intègrent pas naturellement ce mode dans leur stratégie de transport et de logistique.
La société a étoffé ses équipements cette année avec l’achat d’un reachstacker et d’un tracteur de parc notamment pour le traitement des châssis de camions et elle poursuivra ses investissements en 2015. Un reachstacker coûte entre 350.000 et 400.000 euros. La fabrication est réalisée par Terex, à Montceau-les-Mines.

Annick Béroud

Lundi 17 Novembre 2014



Lu 228 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy