Réunion d'étape importante à la préfecture pour la SNCM


Une réunion d'étape importante pour la compagnie maritime en difficulté SNCM se tiendra mardi 16 septembre à la préfecture de Marseille, lors de laquelle la direction doit présenter les grandes lignes de son projet d'entreprise, a-t-on appris auprès des syndicats.


© SNCM
© SNCM
Une réunion d'étape importante pour la SNCM se tient mardi 16 septembre à la préfecture. Cette réunion s'inscrit dans le processus ayant permis de sortir de la grève de dix-sept jours fin juin et début juillet et se tiendra autour du médiateur, Gilles Bélier. Le conflit avait paralysé le trafic de la compagnie entre la Corse et le continent en haute saison touristique et menacé l'équilibre de l'économie de l'île de Beauté.
Le "relevé de position", signé par l'État, les actionnaires et les syndicats, prévoyait que "toutes les pistes et les moyens de parvenir à un projet industriel d'avenir" soient étudiés durant ce processus de conciliation, "sans en exclure aucun". La réunion devrait aborder les quatre grands axes définis dans l'accord de sortie de crise de juillet : la définition d'"un plan industriel d'affaires de restructuration", un "travail visant à clarifier les enjeux et le traitement des contentieux européens", un "travail sur la recherche de repreneurs", et un autre sur "les mesures sociales d'accompagnement".

"L'État ne défend pas la SNCM et ses salariés"


La direction "a travaillé depuis trois mois" sur un projet d'entreprise avec pour objectif de "définir un futur périmètre", explique le représentant syndical de la CGT Marins, Frédéric Alpozzo. "Nous ferons acter les positions et les éléments de nature favorables à poursuivre l'activité de la SNCM avec le maximum d'emplois et d'activité", prévient-il. "Nous nous sommes préparés pour savoir si leur projet est fiable, économiquement et juridiquement", renchérit le représentant des officiers CFE-CGC, Pierre Maupoint de Vandeul. "Il y aura un plan social. Quand Veolia (coactionnaire de Transdev) confirmera-t-il qu'il financera ce plan ?", poursuit-il, soulignant que son PDG, Antoine Frérot, "ne veut plus mettre un sou" dans la SNCM.
L'option du redressement judiciaire, qui a la faveur de l'actionnaire majoritaire Transdev, et de l'État, n'est en tout cas "pas concevable, pas acceptable", juge Frédéric Alpozzo. Le compromis signé début juillet excluait tout recours devant le tribunal de commerce le temps de la conciliation. L'État et Transdev estiment cependant toujours que ce passage est la seule solution pour s'affranchir des condamnations de Bruxelles. La Commission européenne demande à la compagnie de rembourser plusieurs centaines de millions d'euros d'aides jugées indûment perçues. Cette position est contestée par les syndicats, qui jugent que la SNCM n'est pas défendue correctement à Bruxelles. "L'État ne défend pas la SNCM et ses salariés et, en plus, ils défendent Corsica Ferries (à l'origine des recours européens, NDLR)", s'insurge Frédéric Alpozzo. "Qui négocie avec la Commission européenne ? Et sur quelles bases ?", s'interroge également Pierre Maupoint de Vandeul.

AFP

Lundi 15 Septembre 2014



Lu 207 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy