Revue hebdo : l’or termine à la baisse, le cuivre se replie et le sucre monte


Après un mois de hausse, l’or s’est replié légèrement la semaine dernière. Le cuivre était également à la baisse en raison notamment d’une offre péruvienne en forte hausse. Le sucre a bien terminé une semaine fluctuante, tiré par une offre déficitaire et par les cours du pétrole.


© Pixabay
© Pixabay
Le cours de l'or a connu une semaine volatile, évoluant au gré des mouvements du dollar après avoir touché 1.916,64 dollars le 1er juin, au plus haut depuis début janvier 2021. Ce sommet a été atteint après un mois de hausse marquée en mai, motivée, selon Capital Economics, par les achats physiques en Chine et en Inde, et non par les investisseurs. L'once d'or s'échangeait pour 1.893,72 dollars le 4 juin, contre 1.903,77 dollars le vendredi précédent en fin de la séance. "Nous doutons du fait que des importations importantes suffiront à maintenir le prix de l'or à des niveaux élevés si les rendements américains montent", ont commenté les analystes de Capital Economics. En effet, comme le cours de l'or est fixé en dollars, une baisse du billet vert rend son prix sur le marché international plus attractif pour les investisseurs utilisant d'autres devises.

Par ailleurs, le métal jaune est une valeur refuge sans rendement, donc une hausse des taux obligataires américains, autre valeur refuge, le rendrait moins attractif. Les investisseurs ont donc surveillé avec attention le rapport sur le marché de l'emploi américain publié le 4 juin, qui a déçu avec 559.00 créations d'emplois en mai contre 720.000 attendus par le marché. "Un rapport décevant affaiblit le dollar et renforce l'idée que la Banque centrale américaine (Fed) va garder sa politique monétaire très souple", ce qui maintient les rendements bas, a expliqué Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

Le cuivre recule

Le cours du cuivre cédait du terrain la semaine dernière sur le London Metal Exchange (LME), subissant une correction à quelques semaines de son record historique et étant pénalisé par une offre solide. La tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 9.968,50 dollars le 4 juin, contre 10.258,00 dollars le vendredi précédent à la clôture. La production au Pérou - deuxième producteur mondial de métal rouge - a augmenté de 10 % sur la période janvier-avril par rapport à 2020, selon le ministère de l’Énergie et des Mines.

Et si l'offre du premier producteur mondial, le Chili, est à l'inverse en léger recul (- 2 %) sur la même période, l'analyste de Commerzbank, Daniel Briesemann, la voit augmenter bientôt, "dès que la situation sanitaire s'améliorera", le Chili faisant partie du peloton de tête en matière de vaccination de sa population. "La récente perte d'élan fait naître le risque d'une correction plus profonde" pour le cours du cuivre, avance même Ole Hansen, de Saxobank, qui met le doigt sur une demande chinoise timide.

Le métal rouge restait cependant à quelques encablures de son précédent record historique, atteint le 10 mai 2021 à 10.747,50 dollars. Parmi les autres métaux cotés au LME, l'étain a touché à l'occasion d'un bref pic le 1er juin un prix plus vu depuis avril 2011, à 31.135 dollars la tonne.

Le sucre termine à la hausse

Les deux contrats de référence du sucre les plus échangés de part et d’autre de l'Atlantique ont fluctué la semaine dernière, mais l’ont terminée sur une note positive. À Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison en août valait 465,60 dollars le 4 juin, contre 459,60 dollars le vendredi précédent à la clôture. À New York, la livre de sucre brut pour livraison en juillet valait 17,69 cents, contre 17,36 cents sept jours auparavant. Le marché du sucre connaît une situation de déficit, a affirmé le 3 juin l'Organisation internationale du sucre (ISO) dans son dernier rapport trimestriel. Ce déséquilibre a cependant été réduit par l'organisation à 3,142 millions de tonnes, contre 4,782 millions de tonnes lors de la précédente estimation.

"La production globale a été revue légèrement à la hausse tandis que la consommation a été revue à la baisse dans cette évaluation pour refléter la recrudescence des cas de Covid-19 en Inde et au Brésil ainsi que les restrictions mises en place sur les voyages", explique l'ISO. Les prix du pétrole qui ont atteint le 4 juin des niveaux plus vus depuis plusieurs années ont également poussé les cours vers le haut, car ils rendent l'éthanol, dont la fabrication réduit l'offre de sucre sur le marché, plus compétitif.

AFP

Lundi 7 Juin 2021



Lu 559 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 29 Novembre 2021 - 16:00 Le cuivre, l’or et le cacao ont souffert


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal