Revue hebdo : le cuivre au sommet, l'or s'accroche et le café décroche



© UCCAO
© UCCAO
Le prix du cuivre a battu un nouveau record en plus de deux ans, franchissant la barre des 7.000 dollars la tonne sur le London Metal Exchange (LME), à 7.034 dollars mercredi 21 octobre. Le métal rouge a été porté par la bonne santé économique de la Chine qui a annoncé une croissance en hausse sur un an de 4,9 % au troisième trimestre, au moment où la plupart des grandes économies restent plombées par la Covid-19.
Premier pays touché l'an dernier par le nouveau coronavirus, la Chine est aussi la première grande économie à s'en être remise. Selon son dernier rapport, le Groupe international d'étude sur le cuivre (ICSG) envisage par ailleurs une situation de déficit pour le marché du cuivre en 2020, "alors qu'il prévoyait un excédent élevé il y a encore un an", a fait remarquer Daniel Briesemann, analyste de Commerzbank.
Les analystes de Saxobank et de Marex Spectron Ole S. Hansen et Alastair Monroe ont pointé des perturbations de la production au Chili, qui a traversé une semaine mouvementée avant le référendum constitutionnel du dimanche 25 octobre, et au Pérou, en particulier à la mine de Las Bambas. Ces deux pays sud-américains sont les deux plus gros producteurs de cuivre au monde.
Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 6.871 dollars vendredi 23 octobre à 15h45 GMT (17h45 à Paris), contre 6.740 dollars le vendredi précédent à la clôture.
Le prix de l'once d'or a pour sa part alterné hausse et baisse, le métal jaune peinant à trouver une direction forte. "L'or est coincé depuis plusieurs semaines dans une fourchette de prix de 70 dollars, car l'appétit pour le risque des marchés change sans cesse", a commenté Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.
Du côté des élections américaines, les sondages favorisent pour l'instant le démocrate Joe Biden, "et donc la possibilité que les mesures de soutien à l'économie soient plus importantes que prévu", ont remarqué les analystes de Société Générale. En dopant l'économie américaine pour contrer les effets de la pandémie de Covid-19, ces mesures pourraient soutenir les actifs plus risqués, et pousser les investisseurs à délaisser l'or, valeur refuge.
"Cela devrait pénaliser l'or, mais les incertitudes sur les conséquences de la pandémie continuent d'inquiéter les investisseurs, et le métal jaune s'accroche au seuil des 1.900 dollars l'once", c'est-à-dire une hausse de plus de 25 % par rapport au début de l'année, ajoutent les analystes de Société Générale.
Sur le London Bullion Market, l'once d'or valait 1.897,35 dollars vendredi 23 octobre vers 15h45 GMT (17h45 à Paris), contre 1.899,29 dollars le vendredi précédent à la clôture.
Concernant le café, less cours ont été malmenés, l'arabica, coté à New York, touchant même jeudi 22 octobre un plus bas en trois mois, à 103,20 cents la livre.
Le "durcissement" des mesures mises en place pour contrer la propagation de la Covid-19 "dans de nombreux pays", ainsi que "la pluie dans certaines régions de culture du café brésilien poussent de nouveau les prix à la baisse", a commenté Michaela Helbing-Kuhl, analyste de Commerzbank.
La situation sanitaire continue de se dégrader dans de nombreux pays et entraîne l'instauration de couvre-feux, voire de nouveaux confinements, notamment en Europe.
Le robusta a mieux résisté. Plus amer, il est plus présent dans les cafés solubles et donc plus souvent bu à domicile, tandis que l'arabica, privilégié dans les expressos, souffre de la désaffection des bars et des cafés.
Sur le Liffe de Londres, la tonne de robusta pour livraison en janvier 2021 valait 1.309 dollars vendredi 23 octobre à 15h45 GMT (17h45 à Paris), contre 1.297 dollars le vendredi précédent en fin de séance. Sur l'ICE Futures US de New York, la livre d'arabica pour livraison en décembre de cette année valait 105,20 cents, contre 107,25 cents sept jours auparavant.

AFP

Lundi 26 Octobre 2020



Lu 405 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal