Rouen : baisse d'activité dans la commission de transport


Confronté comme tous les secteurs économiques au ralentissement général de l'activité, le secteur de la commission de transport connaît à Rouen une baisse d'activité, mais cette dernière semble limitée. Échanges avec Philippe Carton, nouveau président du Syndicat rouennais des commissionnaires de transport, transitaires (SRCTT).


Philippe Carton, président du SRCTT © Jean-Claude Cornier
Philippe Carton, président du SRCTT © Jean-Claude Cornier
"L'Antenne" : La crise économique a-t-elle un impact sur l'activité des professionnels rouennais ?

Philippe Carton :
En se référant aux résultats 2012 du SRCTT, il apparaît que le nombre de messages échangés via le système AP+ s'est légèrement contracté. Il a été comptabilisé 295.783 messages l'an dernier, soit 1,25 % de moins. Au niveau de Delta Export, la baisse est de 1,9 %, tandis que les messages Delta Import semblaient plus affectés (- 5,8 %). Cela témoigne d'une légère contraction de l'activité. On retrouve cette orientation depuis le début de l'année. Mais, et c'est intéressant à souligner, le mois de juillet a été bon avec 1,2 % de messages en plus par rapport au même mois de l'an dernier. C'est le meilleur résultat pour 2013.

La Martinique particulièrement touchée

Le ralentissement n'est pas le même suivant les secteurs géographiques. Ainsi, sur les Dom, marché de première importance pour les Rouennais, la baisse affecte plus particulièrement la Martinique. Sur ce secteur, on observe également un développement du LCL (envois fractionnés par les chargeurs) et un tassement des conteneurs FCL.

"L'A." : L'OEA s'impose aujourd'hui aux commissionnaires. Votre société, TTOM, fait partie de celles qui sont agréées. Quel bénéfice en tirez-vous ?

P. C. :
Effectivement notre société est maintenant agréée OEA. Nous recommandons à toutes les entreprises d'adhérer à ce régime, notamment avec le soutien du comité qui a été constitué au sein de Logistique Seine Normandie. Pour nous, l'avantage premier porte sur la reconnaissance qu'on a auprès des services des Douanes. La mise en place de l'OEA a également permis d'améliorer les méthodes de travail au sein de l'entreprise, de sécuriser nos installations et la circulation de nos informations, de mieux gérer également nos entrepôts. Lorsque survient un incident, celui-ci est immédiatement traité avec une adaptation si besoin de nos procédures de tous les jours. Pour nous, il est clair que l'OEA, c'est une qualité de travail et un service à la clientèle de meilleur niveau.

"Haropa, une évolution majeure pour les ports de l'axe Seine"


"L'A." : Depuis dix-huit mois, le port de Rouen est membre du GIE Haropa. Quelles conséquences pour les commissionnaires ?

P. C. :
Haropa constitue une évolution majeure pour les ports de l'axe Seine. La nouvelle structure se met en place avec notamment une direction commerciale conduite par Hervé Cornède. Nous constatons que les intérêts rouennais sont bien pris en compte dans le développement d'Haropa. Pour nous, Haropa est plutôt une bonne démarche : le GIE regroupe les trois ports ; son action commerciale est menée pour que chacun y trouve son intérêt ; le groupement permet une meilleure fluidité de l'information, notamment du fait que les trois sites sont tous équipés d'AP+. Il faut bien sûr laisser du temps au temps pour que cette organisation prenne sa pleine dimension.

Jean-Claude CORNIER

Mercredi 25 Septembre 2013



Lu 448 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 26 Septembre 2013 - 15:54 Cherbourg : allongement du quai des Flamands

Jeudi 26 Septembre 2013 - 15:34 Pour Haropa, 2030, c’est déjà demain


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy