Russie : des centaines d'avions de ligne "volés"


Des hauts responsables européens ont accusé la Russie d’avoir "volé" des centaines d'avions de ligne, représentant des milliards d'euros de préjudice pour leurs loueurs étrangers, après que Moscou a permis l'immatriculation de ces appareils sur son territoire.


© Airbus
© Airbus
Les compagnies aériennes russes ont jusqu'au 4 avril pour rendre ces avions, aux termes des sanctions visant le secteur aérien adoptées par l'Union européenne après l'invasion de l'Ukraine par les forces russes il y a un mois.

Or, selon une loi promulguée par le président Vladimir Poutine, et publiée le 14 mars, ces compagnies ont la possibilité d'enregistrer sur le sol russe les avions qu'elles louent à l'étranger, de manière à pouvoir les faire voler dans le pays. Cette mesure leur permettra de continuer d'utiliser ces appareils pour des vols intérieurs, en dépit des sanctions occidentales. Ils seraient néanmoins saisis s'ils volaient à l'étranger.

"La plupart des avions qu'ils (les Russes) pouvaient faire voler à l'étranger sont des appareils loués, d'origine européenne ou américaine, et qui désormais ont été subtilisés à leurs propriétaires légitimes, les loueurs", a affirmé Henrik Hololei, directeur général du Transport à la Commission européenne.

En ré-immatriculant les appareils en Russie, les autorités du pays "ont gravement violé les lois sur le transport aérien international, et la loi fondamentale de l'aviation civile, la convention de Chicago", a poursuivi le directeur général, qui s'exprimait lors d'une conférence en ligne de l'organisme européen de surveillance du trafic aérien, Eurocontrol.

10 milliards d’euros envolés

"Des biens représentant un montant énorme ont été de facto volés par les Russes", a renchéri le directeur général d'Eurocontrol, Eamonn Brennan. "Il y en a pour environ 10 milliards (d'euros), plus de 500 appareils saisis par les Russes et immatriculés chez eux, cela crée une situation très difficile pour les loueurs européens ainsi que pour les assureurs", a-t-il remarqué.

Le 12 mars, l'aviation civile des Bermudes, où étaient immatriculées plusieurs centaines d'avions de compagnies russes, avait annoncé rompre à partir du lendemain leur certification, ouvrant la voie à des interdictions de vols. Selon le ministère russe des Transports, au 11 mars leurs compagnies aériennes exploitaient 1.367 avions, dont plus de la moitié (739) immatriculés à l'étranger.
Selon Cirium, société spécialisée dans l'analyse du secteur aérien, 515 avions aux couleurs de compagnies russes appartiennent à des loueurs.

Au 14 mars, 428 d'entre eux se trouvaient a priori en Russie ou en Bélarus, selon la même source. Moscou "semble agir contrairement aux lois internationales dans le domaine des biens loués, ce qui aura des conséquences sur les relations de long terme" entre les loueurs et les compagnies russes.

AFP

Mardi 29 Mars 2022


Tags : aérien, russie

Lu 1156 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal