SITL 2015 : les défis climatiques en ligne de mire


L'édition 2015 de la Semaine internationale du transport et de la logistique (SITL), qui s'est ouverte mardi 31 mars pour trois jours à Paris, regroupe cette année quelque 500 exposants au Parc des expositions de la Porte de Versailles. 24.000 visiteurs sont attendus au rendez-vous annuel du transport et de la logistique, avec les défis du changement climatique en ligne de mire.


Au centre Denis Choumert (AUTF), à droite Denis L'Hostis (FNE), Louis-François Gombert (Demeter) et Claude Gruffat (Biocoop) © Vincent Calabrèse
Au centre Denis Choumert (AUTF), à droite Denis L'Hostis (FNE), Louis-François Gombert (Demeter) et Claude Gruffat (Biocoop) © Vincent Calabrèse
À sept mois de Cop21, la 21e conférence climat, qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 15 décembre 2015 à Paris, la 32e édition de la SITL a été inaugurée sous le signe des défis du changement climatique qui se présentent aux acteurs de la supply chain. Massification des flux, report modal, gigantisme... Les grands axes permettant de réduire les émissions de CO2 et de soufre ont été évoqués mardi matin.
Denis Choumert, président de l'Association des utilisateurs de transport de fret (AUTF) , est persuadé que, «si les chargeurs industriels ne s'emparent pas du projet consistant à massifier les flux, les objectifs fixés ne seront pas atteints». En matière portuaire, il juge qu'il est nécessaire massifier davantage. En marge des grands hubs, il est persuadé que les ports secondaires ont tous «leur épingle du jeu à tirer» avec le feedering. Au plan terrestre, l'autre enjeu, selon lui, est le segment du «dernier kilomètre. Reste à savoir comment les acteurs doivent procéder pour partager rationnellement les informations et les gains».
De son côté, Louis-François Gombert, président de Demeter, prône «la mutualisation des solutions de transport». Il estime que «les concurrents doivent travailler ensemble. Nous arrivons à nous entendre. Chez Demeter, les barrières sont tombées». Il souligne également l'importance du «travail pédagogique» restant à fournir auprès des consommateurs finaux.

Les effets brutaux du changement climatique en prévision

Quant à Hervé Juvin, président d'Eurogroup Institute, il met en garde contre «les effets brutaux du changement climatique». Tout juste de retour de Bengalore, il se fait le chantre des convictions indiennes selon lesquelles la probabilité est forte que ces changements interviendront d'ici vingt à trente ans.

"Massifier les flux pour atteindre les objectifs fixés"


Enfin, Claude Gruffat, président de Biocoop, rappelle que la priorité est donnée au ferroutage avec l'objectif que le consommateur se trouve face à moins de CO2 dans son assiette. «Nous avons mis en place une solution rail-route en 2010 entre Sorgues et Paris», a-t-il rappelé, soulignant que le réseau français de magasins bio, avec une flotte de 39 véhicules, a parcouru 5 millions de kilomètres en 2014.
Cette année, la première journée du salon SITL a été placée sous le signe du transport par voie ferrée. La réforme du ferroviaire en France, les ambitions de ce mode au plan européen et les exemples de réussites du côté des opérateurs ont constitué les événements marquants du 31 mars. Mercredi 1er avril sera consacré au transport maritime. Les visiteurs pourront notamment assister à une conférence sur l'attractivité des ports français et une table ronde portant sur le short sea shipping. Enfin, jeudi 2 avril fera la part belle à la commission de transport internationale.

Vincent Calabrèse

Mercredi 1 Avril 2015



Lu 492 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy