SITL : intégrer les ports dans les chaînes logistiques


Comme chaque année, le discours d’ouverture de la SITL a posé quelques grands enjeux du secteur des transports et de la logistique. Si les défis numériques, environnementaux, de mobilité urbaine ou de mécanisation sont nombreux, le rôle des ports maritimes dans les chaînes logistiques est présenté comme une priorité.


Ouverture de la SITL 2019 le 26 mars à Paris-Porte de Versailles en présence d’Élisabeth Borne, ministre des Transports © ED
Ouverture de la SITL 2019 le 26 mars à Paris-Porte de Versailles en présence d’Élisabeth Borne, ministre des Transports © ED
"Parler performance de nos chaînes logistiques, c’est naturellement évoquer nos ports". Telle est l’une des priorités de la mission confiée à Patrick Daher et à Éric Hémar, comme l'a rappelé Élisabeth Borne le 26 mars lors de la conférence d’ouverture de la SITL.
De leurs conclusions attendues pour mai devra être déduit "un plan opérationnel concret pour progresser dans la compétition internationale", selon la ministre des Transports : "Pour reconquérir des parts de marché, il est indispensable de rattacher encore davantage nos ports maritimes à nos chaînes logistiques intermodales, au service des zones industrielles et de consommation". Ce "plan opérationnel" alimentera ainsi la "nouvelle stratégie portuaire" qui, autour de grands axes ou corridors, est soumise à la concertation du public jusqu’au 4 juin via la plateforme en ligne "Mer Littoral 2030".
Avec la loi d’orientation sur les mobilités (Lom) en cours d’examen au Parlement, cette feuille de route devrait conforter, sinon hiérarchiser, le rôle des ports au service du commerce extérieur français selon Éric Hémar, président de TLF et d’ID Logistics, et Benoît Simian. Pour le député de la Gironde, ces travaux seront ainsi l’occasion de préciser l’avenir du port de Bordeaux et de sa possible régionalisation.

Transition numérique et mécanisation

Tour à tour, les intervenants de la séance d’ouverture de la SITL ont soulevé les enjeux de la filière logistique à commencer par la transition numérique introduite par Marie-Christine Lombard via le lancement, par son groupe Geodis, de la plateforme Upply. Cet outil de benchmark sur les prix du transport et d’information sur les grandes tendances du secteur proposera à partir de juin prochain la réservation en ligne et développera son offre en matière de prévisions.
Éric Hémar rejoint la présidente du directoire de Geodis sur l'importance de "l’industrialisation de la logistique", qui se manifeste par la mécanisation et l’automatisation des entrepôts.
Si cette évolution appelle à de nouvelles réflexions en termes d’emplois et d’investissements, tous s’accordent sur le fait qu’elle "améliore les conditions de travail et réduit la pénibilité des opérateurs". L’ouverture cet été de la plateforme de 140.000 m2 sur trois étages d’Amazon à Brétigny-sur-Orge témoigne de cette tendance avec le déploiement sur le site de "6.000 petits véhicules à guidage automatique (AGV) qui assureront les prélèvements des produits selon une logique "goods to man"", précise Ronan Bolé, président d’Amazon Logistics France.

Logistique urbaine durable

Pour Philippe Barbier, les innovations du secteur devront également intégrer la transition écologique et la logistique urbaine autour de trois défis : "le développement des livraisons B to C avec l’essor du commerce électronique, le verdissement des flottes et la gestion des déchets dans une approche éco-circulaire". Dans ce cadre, le président de la Confédération du commerce de gros et international (CGI) estime que les parcs gérés en compte propre par ses membres peuvent jouer un plus grand rôle dans l’optimisation des flux urbains de marchandises et de déchets en distinguant la gestion des hypercentres.
Philippe Barbier invite aussi à revoir la fiscalité locale sur les sites logistiques. Pour accompagner le verdissement des flottes et clarifier l’environnement réglementaire appliqué aux mobilités urbaines, Benoît Simian renvoie de son côté à la loi Lom et cite une série de mesures incitatives comme le gel de la TICPE sur le gaz carburant jusqu’en 2022 et la prolongation du suramortissement pour l’achat de véhicules "verts" jusqu’en 2021. Quant au financement des infrastructures, le député de la Gironde relance l’idée d’une nouvelle taxation sur le transport routier de marchandises selon une approche régionale.

Érick Demangeon

Mercredi 27 Mars 2019



Lu 1601 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy