SNCF Réseau de nouveau épinglé sur les péages ferroviaires


Le gestionnaire d'infrastructure ferroviaire SNCF Réseau doit revoir le mode de calcul des péages qu'il facture aux opérateurs de trains, ainsi que les conditions d'accès au réseau ferré français, a annoncé le gendarme du rail, qui annonce l'ouverture d'une "procédure en manquement".


© CFAL
© CFAL
L'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) a indiqué mercredi 8 février qu'elle ouvrait "une procédure en manquement à l'encontre de SNCF Réseau qui modifie les conditions d'accès au réseau ferré, en introduisant de nouvelles "règles du jeu" dont la conformité à la réglementation mérite d'être vérifiée". Au-delà de la simple réglementation, c'est l'attractivité du transport ferroviaire qui est en jeu.
Si, au terme de cette procédure, il est jugé que le gestionnaire d'infrastructure manque "à ses obligations au titre de l'accès au réseau", et ne modifie pas ses conditions d'accès, la commission des sanctions de l'Arafer pourra alors être saisie, et prononcer une sanction pécuniaire allant jusqu'à 3 % du chiffre d'affaires.
Les opérateurs s'acquittent d'un péage auprès de SNCF Réseau pour faire circuler leurs trains, et doivent faire leurs demandes de réservation de créneaux de passage, les "sillons", au moins huit mois avant les circulations effectives. Mais en vertu des nouvelles règles de SNCF Réseau, les demandes de modifications peuvent désormais être déclarées irrecevables ou faire l'objet de frais. Or, observe l'Arafer, lorsqu'elles commandent les sillons, "les entreprises ferroviaires, notamment de fret, ne connaissent pas exactement leurs besoins. Il est donc normal qu'elles puissent modifier leurs demandes".

"C'est l'attractivité du transport ferroviaire qui est en jeu"


Par ailleurs, le barème des péages envisagé par SNCF Réseau pour 2018 risque selon le régulateur, de désavantager certaines compagnies de fret, tandis que des majorations tarifaires prévues risquent de ne pas être soutenables pour certains opérateurs, relève l'Arafer. L'Autorité a donc "rejeté ces péages ferroviaires", car le barème "ne répond pas aux exigences de la réglementation, en particulier européenne, et méconnaît les engagements pris il y a deux ans" par SNCF Réseau, de réformer sa tarification.
SNCF Réseau s'était engagé en 2015, à la demande du régulateur, à "remettre à plat l'ensemble de sa tarification à l'horizon 2018". Pour l'Arafer, cette refonte tarifaire "est obligatoire pour mettre en conformité le barème des péages avec les règles européennes", et est en outre "indispensable pour offrir aux entreprises ferroviaires la transparence et la prévisibilité propices à la relance du trafic ferroviaire et au bon usage du réseau". SNCF Réseau perçoit chaque année environ 5,6 milliards d'euros de péages.

AFP

Jeudi 9 Février 2017



Lu 669 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy