SNCF : le gouvernement réfléchit à la "filialisation" du fret ferroviaire



Une séparation des activités fret et passage permettrait de mieux restructurer la dette © Fret SNCF
Une séparation des activités fret et passage permettrait de mieux restructurer la dette © Fret SNCF
Le gouvernement réfléchit à une possible "filialisation" de Fret SNCF, a annoncé lundi 16 avril Édouard Philippe. Dressant le constat que "la situation de notre pays en matière de transport de fret n'est pas bonne", le Premier ministre a demandé à la ministre des Transports Élisabeth Borne de "réfléchir à l'avenir du secteur (...), en mettant tous les éléments sur la table".
Parmi ceux-ci, il a cité "la question de l'organisation opérationnelle de l'entreprise (SNCF), y compris la question de la filialisation de SNCF Fret", lors d'une visite au port de Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne). Fret SNCF dépend de SNCF Mobilités, dont il représente plus de la moitié de la dette (4,3 milliards d'euros sur 7,9 milliards). Structurellement déficitaire malgré plusieurs plans de soutien de l'État, l'activité pourrait être recapitalisée plus facilement si ses comptes étaient isolés dans une filiale. Interrogée sur la question, Élisabeth Borne a indiqué qu'il appartenait à la SNCF de travailler sur ce scénario et de faire des propositions. Le patron de la SNCF Guillaume Pepy a précisé qu'il devrait s'exprimer bientôt sur le sujet.
En octobre 2017, la direction de la SNCF avait fermement démenti "tout projet de filialisation ou de privatisation pour 2018" de Fret SNCF, alors que des syndicats avaient affirmé que l'option avait été évoquée.
Édouard Philippe, qui a insisté sur les bénéfices environnementaux du transport ferroviaire, a par ailleurs souligné la "nécessité de mieux investir dans le réseau, y compris les petites lignes qui permettent d'aller chercher les boîtes là où elles sont". Il faut également, selon lui, "regarder l'évolution des péages car pendant longtemps on a raisonné comme s'il suffisait de monter le tarif des péages du fret ferroviaire de façon rapide et continue pour équilibrer sur le papier les comptes de la SNCF, ce qui ne se passe pas".
"La transformation du système ferroviaire, ce n'est pas seulement la transformation du transport de passagers, c'est aussi la transformation du transport des marchandises. C'est le même sujet. Il faut prendre la réforme dans son ensemble", a insisté le Premier ministre, alors que les cheminots, opposés à cette réforme, continuent de mener une grève par épisodes.
Alors qu'Emmanuel Macron a précisé dimanche soir que la dette de la SNCF serait progressivement reprise par l'État à partir du 1er janvier 2020, Édouard Philippe a relevé que "la question de savoir selon quel quantum, quelles modalités, est toujours sur la table".

AFP

Lundi 16 Avril 2018



Lu 487 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy