SNCM : Paul Giaccobi ne veut plus payer pour la DSP


Le président du Conseil exécutif de Corse Paul Giacobbi envisage de cesser fin mars le versement des subventions à la SNCM. Il compte anticiper ainsi le remboursement possible par la compagnie de 400 millions d'euros d'aides d'État.


le Tribunal administratif de Bastia peut décider de résilier la DSP liant la SNCM à la CTC © Franck André
le Tribunal administratif de Bastia peut décider de résilier la DSP liant la SNCM à la CTC © Franck André
Dans une lettre datée du 5 mars, le député de Haute-Corse et président PRG du Conseil exécutif de Corse Paul Giacobbi a prévenu les administrateurs judiciaires de la SNCM de l'arrêt prochain des subventions à la compagnie. Il dit estimer "plus sage pour la préservation des intérêts de la Collectivité territoriale de Corse d'envisager la cessation, après le 31 mars 2015, du versement de la rémunération mensuelle prévue par le contrat de la délégation de service public (DSP) jusqu'à concurrence du remboursement des aides" jugées illégales par les autorités européennes.

"Créances gelées par l'effet de la procédure"


Parmi les points en suspens autour de l'avenir de la SNCM figurent notamment la possibilité de transmettre ou non la DSP ou encore l'effacement ou non des condamnations de Bruxelles à rembourser quelque 400 millions d'euros d'aides publiques. "Après examen par mes conseils, il pourrait être envisagé que ces sommes soient éventuellement consignées", ajoute Paul Giacobbi dans son courrier.
Les administrateurs judiciaires de la compagnie lui ont répondu en rappelant notamment "que les créances nées avant le jugement d'ouverture (du redressement) sont gelées par l'effet de la procédure": "Nous (...) vous indiquons qu'aucun paiement de ces créances par voie de compensation ne sera accepté".

Jurisprudence européenne

Le tribunal administratif de Bastia devait par ailleurs examiner jeudi 19 mars une demande d'annulation de l'actuelle DSP déposée par Corsica Ferries. "Il apparaît pour le moins paradoxal que la CTC décide de ne plus appliquer ce contrat alors qu'elle en défend tant le principe que le contenu dans la procédure" devant cette juridiction, s'étonnent les administrateurs judiciaires, évoquant un "revirement de position" de Paul Giacobbi. "Le président de l'exécutif de Corse atteint des sommets dans sa gestion erratique du dossier", a dénoncé de son côté la CFE-CGC. "Il y a quelques semaines, le gouvernement se voulait rassurant sur l'avenir de la SNCM. (...) Désormais, il semble découvrir que le Tribunal administratif de Bastia peut résilier la DSP et, surtout, l'impossibilité de la transférer suivant une jurisprudence pourtant bien connue de la Commission européenne", a fustigé de son côté l'adjoint aux Finances de la mairie de Marseille, Roland Blum.
Les trois candidats à la reprise de la compagnie, qui prévoient tous des centaines de suppressions d'emplois sur environ 1.500 CDI, ont présenté mercredi leurs projets devant le tribunal de commerce de Marseille.

AFP

Jeudi 19 Mars 2015



Lu 109 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2018 - 15:41 Caen-Ouistreham : inquiétudes en cas de Brexit dur


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy