SNCM : Veolia "crée un impact préjudiciable"


Les déclarations du PDG de Veolia, qui a de nouveau défendu jeudi 27 février la mise sous "protection" de la SNCM par le tribunal de commerce de Marseille, créent "un impact commercial et social extrêmement préjudiciable", a déploré la direction de la compagnie.


© SNCM
© SNCM
Selon la SNCM, Veolia "crée un impact préjudiciable" en défendant la mise sous "protection" de la compagnie. La procédure exacte (procédure de sauvegarde, redressement judiciaire...) reste à déterminer mais l'objectif est de "pouvoir travailler sereinement" à l'abri de la double condamnation européenne obligeant la SNCM à rembourser 440 millions d'euros d'aides publiques jugées illicites, a dit Antoine Frérot à l'occasion de la présentation des résultats annuels du groupe.
"Cette position officielle méconnaît et méprise la position de l'État actionnaire et du gouvernement", ont réagi le président du conseil de surveillance, Gérard Couturier, et celui du directoire, Marc Dufour. "L'État a en effet déclaré qu'il n'entendait pas notifier ces demandes de remboursement à la SNCM et qu'il recherchait d'autres solutions juridiques à la résolution de ce problème". "Il n'existe donc, à ce jour, aucune raison ni économique ni juridique, qui pourrait contraindre la direction de l'entreprise - seule compétente - à solliciter la protection du tribunal de commerce de Marseille pour déposer le bilan ou mettre en œuvre quelques procédures collectives que ce soit", poursuivent les deux dirigeants. L'État, rappellent-ils encore, "a rejeté toute solution qui passerait par une procédure collective pour la SNCM et a confirmé la nécessité de poursuivre la mise en œuvre" du plan de redressement qui prévoit notamment la commande de nouveaux navires. Une commande qui est toutefois au point mort, après le rejet, mardi 25 février, par le conseil de surveillance de l'ouverture de négociations exclusives avec les chantiers navals STX, Transdev ayant voté contre et l'État s'étant abstenu. Un nouveau conseil est prévu le 7 mars.

Un crime économique

La SNCM, groupe de 2.600 salariés aux difficultés chroniques, est détenue par l'État à 2 5%, les actionnaires salariés à 9 % et Transdev (filiale commune de Veolia et de la Caisse des dépôts) à 66 %.

"Veolia et Transdev, actionnaires hostiles et défaillants"


"Le passage en procédure collective appelée par les ennemis de la SNCM et ses actionnaires défaillants serait un crime économique, social et financier, dévastateur pour les territoires Corse et Provence-Alpes-Côte d'Azur", a estimé la CFE-CGC. Selon le syndicat de l'encadrement, c'est en outre "un scandale politique majeur après les engagements pris" par le gouvernement et le président de la République en janvier. La CFE-CGC demande que "les conditions de sortie de Veolia et de Transdev, actionnaires hostiles et défaillants", soient "négociées immédiatement".

AFP

Vendredi 28 Février 2014



Lu 409 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy