SNCM : préavis de grève reconductible à partir du 26 mars



Un plan de départ de 500 postes à la SNCM © SNCM
Un plan de départ de 500 postes à la SNCM © SNCM
La CGT, syndicat majoritaire, et la CFE-CGC ont déposé un préavis de grève reconductible à la SNCM à partir du 26 mars face aux "menaces graves et imminentes" qui pèsent sur la compagnie maritime marseillaise, a-t-on appris vendredi 21 mars de sources syndicales. Principal motif d'inquiétude des salariés : l'hostilité de l'actionnaire principal Transdev (66 %), codétenu par Veolia et la Caisse des dépôts.
"Les déclarations publiques répétées du PDG de Veolia, Antoine Frérot, portent un préjudice considérable à notre entreprise et rendent toujours un peu plus difficile le travail de ceux qui quotidiennement sont impliqués dans la transformation de la SNCM", écrit la CFE-CGC dans son préavis. "Plus grave encore, l'évolution inquiétante des positions du PDG de Transdev (Jean-Marc Janaillac, NDLR) au sein du conseil de surveillance, passant de l'abstention à l'opposition, puis menaçant clairement le directoire, nous font craindre le pire pour "l'après-municipales"", ajoute le syndicat des cadres navigants et de l'encadrement. "Il nous faut donc compter sur toute la détermination du gouvernement pour veiller à l'avenir de la SNCM (...) car le pire est malheureusement toujours d'actualité et il y a urgence", renchérit la CGT, craignant que, dans ces conditions, la commande de quatre navires au chantier naval STX de Saint-Nazaire ne puisse aboutir d'ici fin juin.
Au premier rang de leurs revendications, les deux syndicats demandent à l'État (actionnaire direct à 25 % de la SNCM, mais aussi indirect via la CDC) de respecter les engagements pris début janvier en faveur du plan de redressement de la société. Ils souhaitent aussi la nomination de deux représentants de la CDC au conseil de surveillance, afin d'exclure tout risque de procédure collective au tribunal de commerce, aux côtés des deux représentants de Veolia Environnement, accusés de vouloir "liquider la SNCM".
Enfin, ils réclament "la mise en œuvre dans les meilleurs délais de la sortie de Transdev par la mise en place d'un actionnariat provisoire" sous l'égide de l'État et, parallèlement, la recherche d'un nouvel actionnariat durable.
Pour Roland Blum, premier adjoint (UMP) au maire de Marseille, "il est urgent que le gouvernement cesse de jouer à cache-cache". "Il doit", estime-t-il, "parce qu'il en a la possibilité et les moyens, organiser le départ de Transdev et Veolia dont l'unique obsession de son président est la liquidation de la SNCM".
La SNCM, compagnie aux difficultés chroniques, est engagée dans un plan de redressement qui prévoit un renouvellement de la flotte, une augmentation du temps de travail et un plan de départ de 500 postes (sur 2.600), le tout pour obtenir une meilleure productivité et remettre l'entreprise à flot.

AFP

Vendredi 21 Mars 2014



Lu 110 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy