Sabordage en vue pour la proue du "Wakashio"


Les équipes d'interventions autour de l'épave du "Wakashio" à l'île Maurice s'attachent à écarter les derniers risques de déversement de produits polluants et au nettoyage des côtes. La proue du navire brisé en deux doit être coulée au large et la poupe nettoyée avant d'être déplacée.


La partie avant du "Wakashio" va être coulée au large © DR
La partie avant du "Wakashio" va être coulée au large © DR
Après avoir été renflouée, la partie avant du "Wakashio" a été remorquée au large afin d'y être sabordée dans les eaux territoriales mauriciennes. Tractée par le "Boka Expedition" et le "Boka Summit", la proue est arrivée vendredi 21 août sur la zone située à environ 16 milles (30 kilomètres) à l'est des côtes de l'île Maurice, où il a été choisi de la couler plutôt que de la démanteler à terre. Le chef de la mission de sauvetage a assuré que tous les hydrocarbures et les débris susceptibles de s'échapper de cette partie avant avaient été récupérés.
Sur les lieux de l'accident, un plan est en cours d'élaboration afin de dégager la poupe du vraquier du récif sur lequel il s'est échoué le 25 juillet. Cette partie contient approximativement 30 mètres cubes de lubrifiants et de résidus de fuel, selon les sauveteurs. C'est la société néerlandaise Smit Salvage qui est chargée de cette mission et les autorités comptent sur l'amélioration des conditions de mer pour mener à bien cette opération.
Plus de 3.000 tonnes d'hydrocarbures ont fini d'être pompées le 12 août sur les quelque 4.200 tonnes à bord de l'épave (environ 3.800 tonnes de fuel très peu soufré (VLSFO, Very Low Sulphur Fuel Oil), 200 tonnes de diesel et 90 tonnes d'huile, selon son propriétaire et fréteur, le japonais Nagashiki Shipping.

Le P&I Club japonais impliqué

Les efforts des différentes équipes d'intervention présentes sur l'île se concentrent désormais sur la limitation de l'impact environnemental des 800 à 1.000 tonnes de carburant qui se sont échappées des soutes du navire opéré par l'armateur nippon Mitsui OSK Line. Des experts britanniques sont aux côtés des autorités mauriciennes pour l'aider à gérer cette crise en se focalisant sur les côtes étant donné que le risque de fuite est désormais fortement réduit.
Depuis le 19 août, les équipes de deux sociétés s'activent : l'anglaise International Tanker Owners Pollution Federation Ltd et française Le Floch Depollution. Elles sont chargées de nettoyer les sites naturels aux côtés des intervenants publics venus de France, d'Inde, du Japon, des Nations unies et de l'Union européenne ainsi que de la population locale qui a construit près de 4 kilomètres de barrages flottants de fortune. Ces deux sociétés seraient mandatées par le Japan P&I Club, système mutualisé de protection et d'indemnisation des armateurs.

Franck André

Lundi 24 Août 2020



Lu 823 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 17:09 Yémen : une "tache" près du pétrolier abandonné

Vendredi 11 Septembre 2020 - 12:57 Île Maurice : Mol promet 8 millions d'euros


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal