Safran et GE développent les moteurs de demain


General Electric et Safran ont annoncé un programme de développement technologique sur le moteur de la prochaine génération d'avions avec l'ambition de réduire de plus de 20 % la consommation de carburant. Un élément essentiel en vue de la décarbonation de l'aviation.


© Safran Group
© Safran Group
Alors que le secteur aérien s'est engagé à diviser par deux ses émissions de CO2 d'ici à 2050 par rapport à 2005 pour limiter le réchauffement climatique, l'efficacité du moteur développé par General Electric (GE) et Safran pourrait représenter 20 % des gains escomptés, et l'utilisation de carburants durables, 50 %. 

Baptisé Rise (Revolutionary Innovation for Sustainable Engines, soit Innovation révolutionnaire pour des moteurs durables), le programme mobilisera un millier d'ingénieurs des deux entreprises réunies au sein de leur société commune, CFM International. Le directeur général de Safran Olivier Andriès ainsi que le PDG de GE Aviation John Slattery ont, à cette occasion, prolongé de dix ans (jusqu'en 2050) leur partenariat noué en 1974.

Permettre le lancement d'un futur engin

"Depuis la création de CFM, nos énormes efforts en recherche et innovation ont permis de réduire la consommation de carburant de nos moteurs d'1 % par an en moyenne [...] ce n'est pas assez. Nous devons maintenant aller deux fois plus vite", a estimé Olivier Andriès. Les moteurs Leap, qui équipent la totalité des Boeing 737 Max et plus de la moitié des A320neo, ont déjà permis un gain de 15 % par rapport à la précédente génération de moteurs CFM56. Aubes de soufflante en composite, alliages métalliques résistant à de très hautes températures, fabrication additive : Rise, sur lequel les deux sociétés travaillent depuis 2019, prévoit d'amener à maturité les technologies nécessaires au développement d'un futur moteur, a détaillé John Slattery.

Les technologies développées visent à permettre le lancement d'un futur engin qui aura la capacité d'hybridation électrique, pourra utiliser 100 % de carburant d'aviation durable (Saf), ou consommer directement de l'hydrogène. L'avionneur Airbus a l’intention de développer un avion à hydrogène pour 2035 et de formellement lancer le programme en 2027-2028.

Développer l’usage du Saf

"Au bout du compte, ce sera aux avionneurs de décider quand et comment ils vont lancer leur programme de futur avion et nous voulons être en situation de leur proposer les meilleures options possible pour les moteurs", a affirmé le patron de Safran. "Quand nous parlons d'une baisse de 20 % de la consommation, c'est par rapport au carburant d'aviation actuel. Si on devait mettre juste du carburant durable dans ce nouveau moteur, cela réduirait les émissions de 80 % et si c'était de l'hydrogène, qui est un peu le nirvana, cela réduirait les émissions de CO2 de 100 %", a pour sa part plaidé John Slattery.

"Ce sera aux avionneurs de décider quand et comment ils vont lancer leur programme de futur avion"


Les deux sociétés n'ont pas précisé les montants qu'elles comptaient investir dans le programme. Safran a indiqué qu'il consacrait 75 % de son budget de recherche-technologie de 1,2 milliard d'euros à la décarbonation de l'aviation ; et GE 1,8 milliard de dollars par an. Dans le cadre de leur partenariat, GE est traditionnellement chargé des parties les plus chaudes du moteur, notamment de la chambre de combustion. Safran, des parties dites froides, dont la turbine basse pression. Dans le cadre de Rise, "la frontière entre sections chaude et froide pourrait changer un peu mais nous nous assurerons que nous sommes à 50-50", a expliqué le patron de Safran.

"Nous ferons notre part en développant les technologies mais nous voulons que les gouvernements soutiennent dès aujourd'hui" un usage accru des carburants d'aviation durable, a plaidé John Slattery. Les avions actuels peuvent déjà voler avec 50 % de Saf. Mais ceux-ci représentent moins de 0,1 % du volume de carburant utilisé par l'aviation et reste extrêmement cher. Il faut donc que les gouvernements instaurent des mandats impératifs d'incorporation de Saf dans les carburants d'aviation pour développer leur usage et réduire leur coût.

AFP

Mardi 15 Juin 2021



Lu 736 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Septembre 2021 - 14:04 Latécoère toujours dans la tourmente


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal