Saône-Rhin-Europe : avancer malgré les vents contraires


Déçue mais pas surprise par le sort que la loi Lom réserve au fluvial, l’association Saône-Rhin-Europe poursuit ses actions de pédagogie, en attendant des jours meilleurs pour le projet de liaison Saône-Rhin qu’elle défend.


© Au fil du Rhin
© Au fil du Rhin
La loi Lom d’orientation des mobilités n’a pas trouvé ses fans parmi les membres de l’association Saône-Rhin-Europe. Difficile en effet d’y trouver des motifs de satisfaction pour ces fervents défenseurs du fluvial en général, et du projet de liaison à grand gabarit entre les bassins du Rhin et du Rhône en particulier. "Le fret au global est le parent pauvre de la loi, dont le contenu n’est pas à la hauteur des bonnes ambitions d’aménagement du territoire et de report modal. La référence au fluvial est en quelque sorte aléatoire : elle disparaît à des endroits du texte et réapparaît à d’autres. Et les maîtres-mots de la loi Lom, que sont la priorité aux services plutôt qu’aux infrastructures et la rénovation prioritaire de l’existant, s’avèrent insuffisants pour répondre aux enjeux de relance de la voie d’eau, vu le peu d’efforts qui lui ont été consacrés dans le passé récent", commente Pascal Viret, président de Saône-Rhin-Europe.

Jouer collectif

Dans ce contexte qui ne préserve que l’essentiel pour le fluvial – le canal Seine-Nord-Europe, le programme d’aménagement de l’Oise et la mise à grand gabarit entre Bray-sur-Seine et Nogent-sur-Seine –, la réalisation de l’objectif ultime de l’association paraît toujours aussi lointaine, comme elle le concède. Repoussée au-delà de 2050 par le rapport Duron, la liaison Saône-Rhin n’a pas été repêchée par celui du Conseil d’orientation des infrastructures (COI). Ce n’est pas une surprise pour Pascal Viret qui voit dans ce travail récent un "Duron bis". L’Est a toujours du mal à s’imposer comme hinterland naturel de Marseille dans la tête des décideurs nationaux : Pascal Viret en veut pour preuve que la mission du ministère chargé des Transports sur la compétitivité de la façade maritime méditerranéenne "n’est pas allée au-delà de l’axe du Rhône".

"L’Est a toujours du mal à s’imposer comme hinterland naturel de Marseille"


L’association n’en poursuit pas moins ses actions avec abnégation. Par interventions orales, courriers ou contributions sur le web, elle ne cesse d’interpeller les décideurs publics. Elle s’est volontiers intégrée à la fédération Agir pour le fluvial, dans laquelle elle voit un motif d’espoir : la perspective que les partisans de la voie d’eau jouent collectif sans monter un projet contre un autre, comme cela a pu être le cas jusque dans un passé récent. Face aux vents contraires, cette cohésion est nécessaire, souligne-t-elle.

Mathieu Noyer

Mardi 11 Décembre 2018



Lu 760 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Mars 2019 - 16:20 2019, une année charnière pour la SITL


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy