Scierie Siat : des volumes de transport record


Plus grande scierie française, l’entreprise familiale alsacienne Siat fait circuler chaque jour quelque 150 camions en entrées ou en sorties, tout en étant prête à des reports sur la voie ferrée.


Les entrées de matière, sous forme de grumes de bois, sur le site de la scierie Siat © Mathieu Noyer
Les entrées de matière, sous forme de grumes de bois, sur le site de la scierie Siat © Mathieu Noyer
Plus grande scierie de France, l’entreprise alsacienne Siat génère des volumes de transport qui n’ont rien à envier à ceux d’une industrie de masse. "Nous faisons venir chaque jour une centaine de camions-grumiers qui nous livrent notre ressource en grumes, de résineux des forêts à 150 km à la ronde en France et en Allemagne.

© Mathieu Noyer
© Mathieu Noyer
Et en sortie, ce sont 40 à 50 camions complets que nous chargeons quotidiennement, pour des expéditions dans la France entière", décrit Paul Siat, directeur général de la PME familiale bicentenaire de 330 salariés. Ces quantités résultent des 350.000 m3 issus chaque année des lignes de la scierie industrielle, réparties entre trois sites voisins au pied du massif vosgien, dont le plus important s’étend sur 32 hectares, à Urmatt (Bas-Rhin).
 
Charpentes et plinthes

Les grumes sont regroupées sur un parc de stockage modernisé il y a quelques années pour un montant de 35 millions d’euros. Quant aux produits finis, ils se répartissent entre du bois pour la construction (charpentes, toitures, poutres d’ossature) générateur de près de 70 % du chiffre d’affaires annuel de 120 millions d’euros, et du bois pour l’aménagement intérieur, sous forme de tasseaux, de moulures ou de plinthes (10 % environ). Les lieux de destination sont notamment la grande distribution et les usines des entreprises de construction. Siat tire le reste de ses revenus de l’"énergie verte" : les granulés pour le chauffage bois ainsi que l’électricité issue de sa centrale de cogénération (chaleur-électricité) biomasse elle-même alimentée par les rebuts de la transformation que constituent les écorces ou les copeaux de sciure.
Par sa localisation en cœur d’une vallée, l’entreprise a fait de la route son mode de transport unique. Mais la situation n’est pas immuable : "Nous portons un projet de ferroutage", annonce Paul Siat. L’infrastructure est disponible, puisqu’une ligne SNCF passe au droit du site d’Urmatt, qui possède un embranchement interne. La scierie peut aussi mobiliser le minimum de foncier nécessaire à l’aménagement d’une plateforme. Pour se lancer, elle attend avant tout que les autorités mettent en place les conditions techniques à l’utilisation en fret de la ligne de voyageurs. "La concrétisation du projet est aujourd’hui une question de volonté politique", appuie Paul Siat.

© Mathieu Noyer
© Mathieu Noyer

Mathieu Noyer

Mercredi 11 Décembre 2019



Lu 1173 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy