SeaFrance : échec de la médiation


Le médiateur nommé dans le dossier SeaFrance, dont le trafic en Manche est interrompu depuis le 15 novembre, n'a pas réussi lundi à mettre d'accord administrateurs judiciaires et syndicats qui réclament une reprise des traversées.


© ÉRIC HOURI
© ÉRIC HOURI
"Il n'y aura pas d'accord de médiation. Les précisions apportées (par les administrateurs, NDLR) à ce qui était envisagé vendredi rendent inacceptable tout accord", a indiqué Me Philippe Brun, avocat de la CFDT de SeaFrance, qui propose de reprendre la société via une coopérative ouvrière. Cet accord devait, selon le ministère des Transports, permettre de réaliser un bilan technique des quatre navires de la compagnie de ferries entre Calais et Douvres d'ici le 12 décembre, date à laquelle ils pourraient reprendre la mer.
La direction avait décidé d'interrompre le trafic le 15 novembre. Cette décision, motivée par des craintes pour la sécurité alors que certains syndicalistes auraient menacé de couler des navires, a été reconduite par les administrateurs judiciaires après que SeaFrance fut placé en liquidation. "C'est une grande déception, on pensait pouvoir être constructif sur ce sujet, apaiser les uns et les autres en montrant qu'il fallait tous se tourner vers la coopérative ouvrière, or manifestement ça n'intéresse personne", a regretté Me Brun. Le tribunal de commerce de Paris a prononcé le 16 novembre la liquidation judiciaire de SeaFrance, filiale lourdement déficitaire de la SNCF, avec poursuite de l'activité jusqu'au 28 janvier. De nouvelles offres de reprise peuvent être déposées d'ici le 12 décembre.

"On va demander au juge de raccourcir les délais"



Me Brun avait assigné les administrateurs de SeaFrance en référé afin d'exiger une reprise des traversées. Le juge des référés du tribunal de Paris avait nommé le 22 novembre un médiateur, qui devait trouver une solution à l'amiable d'ici le 2 décembre. Le cas échéant, le juge a prévu de prendre une ordonnance sur la question, le 6 décembre. "On va prévenir le juge de l'échec de la médiation pour qu'il rende une ordonnance le plus rapidement possible afin de mettre fin aux atteintes à la liberté du travail, qui est un principe constitutionnel", a précisé l'avocat. Une grande partie des 880 salariés en CDI continuent en effet à occuper les navires, estimant qu'ils sont injustement privés de travail. "Comme ça a échoué, on va demander au juge de raccourcir les délais, ça ne sert à rien d'attendre", a poursuivi Me Brun.

Jean-Michel Giguet pour diriger la Scop

"Nous sommes déçus et écœurés de voir que la destruction de SeaFrance continue", a pour sa part commenté Didier Cappelle, secrétaire général Maritime Nord. "Ceci dit, même si la médiation avait été signée, ça n'aurait pas tout arrangé, on a toujours de l'espoir", a-t-il ajouté. "On va maintenant faire le point entre les bonnes et les mauvaises nouvelles", a-t-il dit, confirmant que l'ancien directeur général de Brittany Ferries, Jean-Michel Giguet, avait accepté de diriger la Scop si celle-ci voyait le jour.

.

Mardi 29 Novembre 2011





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers






Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy