Sénalia demande le rétablissement des tirants d’eau sur la Seine


Sénalia a exporté plus de la moitié des céréales du port de Rouen, lors de la dernière campagne. L’exploitant de terminaux portuaires déplore la baisse des tirants d’eau et de l’offre fluviale sur l’axe séquanien.


Réunion d’information de Sénalia, le 6 janvier à Paris, en présence de son président, Thierry Dupont, et de son directeur général, Gilles Kindelberger © Sénalia
Réunion d’information de Sénalia, le 6 janvier à Paris, en présence de son président, Thierry Dupont, et de son directeur général, Gilles Kindelberger © Sénalia
Fin 2019, Haropa Port a achevé l’approfondissement du chenal d’accès au port de Rouen. Sur 120 km, le tirant d’eau est passé de 10,30 mètres à 11,30 mètres, autorisant la navigation de navires Panamax, jusqu’à 230 mètres de long avec une capacité de chargement de 53.000 tonnes.

"Or, le tirant d’eau actuel ne permet plus d’optimiser ces navires à Rouen, en raison d’un mauvais entretien du chenal et de problèmes de dragage rencontrés ces derniers mois. Nous souhaitons que Haropa Port rétablisse la profondeur du chenal d’accès au port rouennais à 11,3 mètres", a demandé Gilles Kindelberger, lors de la réunion d’information annuelle de Sénalia, le 6 janvier à Paris.

Le directeur général de l’exploitant de terminaux portuaires céréaliers et agro-industriels aurait reçu l’assurance que les dragages attendus seraient menés d’ici l’été, par l’autorité portuaire.

Réduction de la cale fluviale

Au cours de la dernière campagne agricole, du 1er juillet 2021 au 31 juin 2022, Sénalia a manutentionné 6,9 millions de tonnes. À l’exception d’un terminal sucrier au Boulou, l’essentiel de ce volume a été traité par cinq installations sur l’axe Seine.

"Sénalia a exporté 25 % des céréales françaises, lors de la dernière campagne"


Les céréales ont totalisé 4 millions de tonnes, en hausse de 35 %. "Sénalia a représenté 51 % des exportations de céréales du port de Rouen et 25 % des exportations de céréales de la France, lors de la campagne 2021/22. L’hinterland des origines s’est resserré. La Normandie, l’Île-de-France et le Centre-Val-de-Loire ont fourni 80 % des volumes", a précisé Gilles Kindelberger.

L'acheminement des grains vers les terminaux de Sénalia a été réalisé à 61 % par la route, 28 % en voie d’eau et 11 % par le rail. "Nous souhaiterions utiliser davantage les modes massifiés dont fluviaux.

Au cours des derniers mois, de nombreux bateaux ont quitté la Seine pour aller sur le Rhin toutefois. Cette réduction de la cale fluviale a eu pour conséquence de réduire l’offre et la compétitivité de la voie d’eau sur l’axe séquanien", a déploré le directeur général.

Face à cette situation, Sénalia a mis en œuvre un service de navettes fluviales mutualisées, à l’attention des coopératives et négociants agricoles, avec l'affréteur Davenne.

En parallèle, le groupe propose une prime aux bateliers pour les inciter à rester sur la Seine. Enfin, il a le projet de créer une formation autour des métiers du transport fluvial à Rouen. Avec Haropa Port et l’Union portuaire rouennaise (UPR), cette formation aurait pour but de renouveler les effectifs du mode sur l'axe.

Diversification

En plus des céréales, Sénalia intervient dans les vracs agro-industriels. "Du 1er juillet 2021 au 31 juin 2022, ce trafic a été stable, autour de 2,9 millions de tonnes", a déclaré son président Thierry Dupont. L'exploitant de terminaux a confié l’ambition de développer des services logistiques dans cette filière.

"Sénalia a investi 60 millions d’euros ces huit dernières années. Ce programme d’investissement a été consacré à moderniser et à augmenter nos capacités de stockage et de manutention portuaires. Notre prochain plan d’investissement, qui sera finalisé sous peu, visera à nous diversifier dans des activités ayant une saisonnalité différente à celle des céréales", a-t-il expliqué.

Ce projet de diversification devrait s’étendre à la commercialisation d’outils numériques, développés en interne, et de services en logistique contractuelle sous entrepôt. Cette deuxième activité serait portée par sa filiale GQ Logistics créée en 2021.

Nouvelle croissance prévue

Lors de la campagne en cours jusqu’au 31 juin 2023, Sénalia prévoit de traiter 7,6 millions de tonnes, dont 4,6 millions de tonnes de céréales. Ce trafic progresserait alors de 15 % environ.

Érick Demangeon

Lundi 9 Janvier 2023



Lu 1564 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal