Servaux entre dans son deuxième siècle


La société d'avitaillement marseillaise Servaux vient de fêter ses 100 ans et annonce la poursuite de son développement en France et au Maghreb.


© Servaux
© Servaux
Servaux a célébré son centième anniversaire le 12 décembre 2012, douze ans après sa reprise par le groupe CFM Féraud. La cérémonie s'est déroulée en présence d'élus locaux et de représentants de l'État, de collaborateurs anciens et actuels, de partenaires et de clients de la société d'avitaillement marseillaise, leader national dans le service des équipements de sauvetage à bord.
Créée le 1er janvier 1912, la Société anonyme des services auxiliaires de l'armement a commencé par assurer l'avitaillement des navires en eau douce, d'abord sous l'actionnariat de la compagnie P&O puis sous celui des armements français Compagnie de navigation mixte, Paquet, Messageries maritimes, Chargeurs réunis, Fabre et Freyssinet.

© Servaux
© Servaux

Entre deux guerres, l'activité de Servaux s'élargit aux fournitures générales puis à la fabrication de cordages, tauds, bâches et pavillons au sein d'un service voilerie qui ne fabriqua paradoxalement jamais de voiles. Les chaînes et élingues s'ajoutent à sa palette avec le rachat de La Gréeuse. C'est au milieu du XXe siècle que la société fait son entrée sur le marché du sauvetage à bord et des radeaux pneumatiques, son cœur de métier actuel, à travers un partenariat avec Zodiac en 1947 puis avec l'anglais RFD. Après s'être détachée de compagnies maritimes aux intérêts trop divergents, la société est rachetée par Jean Arcostanzo, copropriétaire avec la famille Onassis des transports Onatra. Cette période correspond à un âge d'or durant lequel Servaux se diversifie dans le nautisme et l'aéronautique.
Dans les années 80, l'entreprise souffre de la contraction de l'activité maritime marseillaise et de la concurrence avec Félix Bellon SA, dont elle finit par racheter la filiale AMI. Mais son déclin n'est pas enrayé puisqu'elle dépose son bilan en 1999 après le décès de Jean Arcostanzo. La reprise en 2000 par le groupe CFM Féraud est suivie de la séparation des activités. Servaux S4 (pour Servaux Safety Shipping Service) est créé en 2003. Servaux Sas, société spécialisée dans le nautisme, bénéficie d'un port privé de 350 places achevé en 2007, Servaux Port Estaque et Navalliance, la troisième entité du groupe Servaux s'occupe de l'avitaillement en vivres et en produits divers ainsi que dans l'export de denrées alimentaires.

Joint-venture avec Survitec

L'ensemble emploie aujourd'hui 49 personnes réparties entre ses sites du Havre et de Marseille et Servaux va boucler en 2012 le meilleur exercice de son histoire, avec un chiffre d'affaires de 13 millions d'euros. Son président, Marc Féraud, a annoncé la création d'une coentreprise détenue à parts égales avec son partenaire Survitec, désormais propriétaire des marques Zodiac, RFD, DSB, Eurovynil ou encore Beaufort. La nouvelle entité aura pour objet de développer le service de l'ensemble des produits de Survitec en France et sur la rive Sud de la Méditerranée, avec de nouvelles implantations à venir. Cette collaboration aura aussi pour effet d'augmenter la capacité du site marseillais de Servaux, qui se donne pour objectif de traiter plus de 3.000 radeaux par an en 2014 et de devenir ainsi la plus importante la station d'Europe.

Franck André

Lundi 17 Décembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy