Sortie de crise confirmée pour les véhicules industriels


La reprise du BTP profite aux immatriculations de porteurs neufs, moteur de la croissance du marché des véhicules industriels en 2017. Si tous les voyants économiques sont au vert, la pénurie de conducteurs et l’allongement des délais de livraison pourraient brider le dynamisme du secteur en 2018.


Jean-Michel Mercier, directeur de l’Observatoire du véhicule industriel de BNP Paribas Rental Solutions © Érick Demangeon
Jean-Michel Mercier, directeur de l’Observatoire du véhicule industriel de BNP Paribas Rental Solutions © Érick Demangeon
"La crise aura finalement duré dix ans", constate Jean-Michel Mercier. Selon le directeur de l’Observatoire du véhicule industriel (OVI), l’exercice 2017 s’achève sur 50.434 immatriculations de véhicules neufs de plus de 5 tonnes, en progression de 7 %. De plus de 12 %, la croissance des porteurs est l’un des enseignements de l’année écoulée. En 2017, ils représentent 45 % des volumes commercialisés sous l’effet des besoins exprimés par le compte propre, du secteur BTP en particulier soutenu par d’importants projets comme le Grand Paris. Après quatre années de fort renouvellement, les tracteurs ne se développent que de 2,5 % (près de 28.000 immatriculations) sans affecter le marché des semi-remorques. Celui-ci augmente de 8,5 % avec la vente de 24.700 unités. Marqués par la bonne santé de la filière frigorifique, tous les segments de la carrosserie industrielle sont également bien orientés.  

Secteur en mutation

La sortie de crise s’ouvre toutefois sur un environnement qui a beaucoup évolué en dix ans. À commencer par l’émergence des motorisations alternatives. En 2017, 700 nouveaux poids lourds fonctionnant au gaz ont été vendus portant le parc GNV en circulation en France à 1.400 exemplaires. "Depuis trois ans, le nombre d’immatriculation des véhicules GNV double chaque année. En parallèle, la distribution se structure avec 65 stations installées fin 2017 et 55 en projet pour 2018. La prolongation du mécanisme de suramortissement à hauteur de 40 % pour l’achat de véhicules alimentés au GNV ou au bioGNV et le gel de la TICPE de ces carburants, adoptés dans la Loi de finances 2018, soutiennent cette dynamique". Sur la décennie écoulée, Jean-Michel Mercier souligne également la montée en puissance de la connectivité et de la numérisation ainsi que des réseaux spécialisés d’entretien.

Marché bridé

Malgré des indicateurs économiques et indices de confiance au vert, l’OVI demeure prudent pour 2018. En volume, il table sur un marché de l’ordre de 49.700 nouvelles immatriculations en repli de 1 % : 23.700 porteurs (+ 4 %), 26.000 tracteurs (- 6 %).

"Le nombre des immatriculations progresse de 7 % en 2017"


Si la santé financière des transporteurs s’est améliorée et leur offre des capacités d’investissement, trois freins sont susceptibles de stabiliser le marché autour de 50.000 unités : la pénurie de conducteurs routiers, l’allongement des délais de livraison, des véhicules carrossés en particulier et les difficultés du marché des tracteurs d’occasion où les prix baissent et les temps de revente augmentent. Dans le transport routier pour compte d’autrui, ces freins pourraient alimenter la tension entre l’offre et la demande avec pour conséquence une augmentation des prix...

Érick Demangeon

Jeudi 11 Janvier 2018



Lu 719 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy