Stellantis Sochaux victime de la congestion portuaire


L'usine Stellantis de Sochauxest confrontée à d'importants problèmes de logistique. Elle construit plus de voitures qu'elle ne peut en expédier depuis plusieurs jours. La congestion des ports et des problèmes ferroviaires sont montrés du doigt.


© Site groupe PSA
© Site groupe PSA
Les plateformes d’expédition du site Stellantis de Sochaux, dans le Doubs, arrivent à saturation.
La direction et des sources syndicales évoquent la présence de plusieurs milliers de véhicules en attente sur les parcs de l'usine sochalienne, qui a par exemple construit 1.100 voitures le 17 novembre, majoritairement des Peugeot 3008 et 5008.
"Nous avions déjà un problème de fournisseurs [pour les semi-conducteurs, NDLR], maintenant ce sont des problèmes d'expédition", souffle Jean-Luc Ternet, délégué syndical CFTC.
"C'est du grand n'importe quoi", commente Jérôme Boussard, de la CGT, quand Force ouvrière dénonce "une situation ubuesque".
La direction de Stellantis Sochaux note de son côté que les réseaux logistiques sont confrontés à "une congestion des ports et une instabilité du transport par le rail".

"Une réorganisation de la logistique aval à l'étude"

Le constructeur automobile est également engagé dans "une réorganisation de [sa] logistique aval", complète une porte-parole de l'usine Stellantis de Sochaux. "L'objectif est de passer d'un système reposant sur un transport exclusif [avec Gefco, NDLR] à une nouvelle organisation faisant appel à des acteurs plus diversifiés dans un souci de performance", détaille-t-elle.
"À Sochaux, outre un suivi quotidien de l'affrètement des camions et des wagons, nous avons lancé un service d'enlèvement directement par les concessionnaires", indique l'usine du Doubs.
De nouvelles zones sont sécurisées pour assurer le stockage, même si Stellantis est "en passe d'arriver au point d'équilibre", informe la direction de l'usine, qui dit explorer "des solutions innovantes".

La menace d'impôts sur les stocks

Ce phénomène touche toutes les usines françaises et tous les constructeurs, complète un porte-parole France de Stellantis. À Sochaux, le problème est accentué car le site est "une plaque tournante pour la distribution des véhicules Peugeot, Opel et Citroën en provenance des autres usines européennes", ajoute l'usine du Doubs.
Les représentants du personnel redoutent surtout que cette situation ne se retourne contre les salariés. Force ouvrière et la CFTC craignent ainsi d'être placés en activité partielle faute de place pour stocker les véhicules. Et de rappeler les échéances habituelles : que les stocks soient à zéro d'ici à la fin de l'année, car "la direction ne veut pas payer d'impôts sur les stocks", explique Éric Peultier, de FO.

AFP

Mercredi 23 Novembre 2022



Lu 1012 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal