Strasbourg signe une charte avec VNF


La ville de Strasbourg s'accorde avec l'établissement public Voies navigables de France sur l'usage du domaine fluvial, dont la logistique du dernier kilomètre.


© PAS
© PAS
Inspirée du texte et de la pratique bien éprouvés à Lyon, la première charte de partenariat entre la ville de Strasbourg et Voies navigables de France (VNF) a été approuvée par le conseil municipal au début de l'été. L'objectif général de "dynamisation du réseau fluvial qui traverse la ville" se décline en plusieurs thèmes comme la biodiversité, le développement des activités touristiques, la gestion hydraulique concertée, mais aussi le transport de marchandises. Pour la ville en effet, le texte se conçoit comme un élément de référence pour favoriser la logistique urbaine "du dernier kilomètre". Il doit permettre d'identifier les localisations possibles de plateformes de redistribution.

Plan d'actions jusqu'en 2020

Plus généralement, la charte poursuit l'objectif de développer le transport fluvial de proximité entre la zone du Port autonome et le centre-ville. Elle considère comme une source d'inspiration les initiatives de circuits de courte distance déjà prises notamment par des entreprises de construction. À ce titre, l'hypothèse de "clauses environnementales logistique voie d'eau" pour les marchés publics, impliquant l'acheminement fluvial de matériaux et matériels pour des chantiers dont la localisation le rend envisageable, est inscrite dans la charte.

"Des clauses environnementales logistique voie d'eau pour les marchés publics"


Les différents thèmes entendent se décliner en un plan d'actions jusqu'en 2020, qui s'articulerait autour d'un "schéma général d'usages de la voie d'eau et de ses abords".

Débats sur l'association du port

La démarche voulue partenariale associe notamment la société publique locale (SPL) Deux Rives aménageuse de la Zac du même nom pour l'urbanisation dans le quartier du port, l'office de tourisme, le Port autonome de Strasbourg et sa filiale de transport touristique Batorama. Le port aurait toutefois pu être associé plus en amont à la préparation de la charte, a pointé sa présidente, Catherine Trautmann, lors des débats du conseil municipal. Des contraintes techniques peuvent en outre compliquer la mise en œuvre, rappelle le port : la voie fluviale dans le cœur de Strasbourg est étroite, davantage qu'à Lyon par exemple, ce qui impose une gestion fine de la coexistence d'activités... et une haute expertise de la conduite des bateaux.

Mathieu Noyer

Lundi 24 Juillet 2017



Lu 1545 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Décembre 2017 - 11:34 Saône-Rhin : en attendant des jours meilleurs

Mercredi 6 Décembre 2017 - 11:40 Contargo : à Bâle, la multimodalité au quotidien


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse