Stratégie portuaire régionale à cinq ans : la barre placée très haut par Hervé Morin


"Les ports compétitifs de demain seront ceux qui auront réussi leur transition énergétique, écologique, industrielle, numérique et humaine", a déclaré Hervé Morin, le président de la région Normandie et de Ports de Normandie. La complémentarité est, selon lui, la clé de voûte des ports de la région.


© Robert Querré
© Robert Querré
Lors de la journée consacrée à la stratégie portuaire pour la Normandie envisagée pour la période 2021-2025, qui s'est déroulée mi-octobre à Rouen, Hervé Morin, le président de la région Normandie et de Ports de Normandie, a estimé que la stratégie élaborée par les Unions maritimes du Havre (Umep) et de Rouen (UPR), Haropa Port et autres tissus associatifs se veut "complémentaire de celle du projet de Haropa Port ".

Les ports, sites privilégiés

Selon lui, les ports sont les sites privilégiés d’un développement économique et industriel responsable et vertueux. Il convient donc d’y favoriser l'implantation d'industries de transition écologique. Il a cité à cet égard les énergies marines renouvelables (EMR) en accentuant la collaboration entre places portuaires, l'hydrogène, pour faire de l’axe Seine le territoire pilote de production et de consommation et le CO2 en soutenant financièrement les projets industriels de captation. Sans oublier d’y développer des parcs d'activités industrielles et logistiques et des outils de formation d'excellence.

Et de rappeler que la région Normandie est déjà engagée sur ces voies. Un partenariat entre EDF et Ports de Normandie pour le développement de ports attractifs, innovants et durables s’articule autour des thèmes de la qualité de l’air et alimentation à quai des navires, de la production d’énergie, des carburants alternatifs, de l'hydrogène, de la mobilité décarbonée et de l'innovation. Abordant l’étude "déploiement de l’hydrogène", il a identifié les conditions pour favoriser ce carburant dans l’industrie et la mobilité lourde.

Pour Hervé Morin, le projet "Avitaillement en carburants à faibles émissions pour le transport fluvial et maritime dans la vallée de la Seine" vise à faire émerger une chaîne pour le gaz naturel véhicule (liquéfié ou comprimé) et hydrogène.

L’étude préalable des projets de captation et de stockage du CO2 industriel "axe Seine" coordonnée par l'association SynerZIP LH, avec l’appui de nombreux industriels et d’Haropa, s’est penchée sur la faisabilité d’une infrastructure de récupération et de transport du CO2 issu des processus industriels.

Un terminal de ferroutage à Cherbourg

Une autre façon de limiter l'impact de l’industrie et de la logistique sur le climat est de favoriser la multimodalité et les modes massifiés. Pour développer la part du fret ferroviaire portuaire, la région a fait régénérer l’itinéraire Serqueux-Gisors (90 millions d’euros). Pour l’accès fluvial direct à Port 2000 au Havre via une "chatière", elle a mis 82,75 millions sur un budget de 125 millions d’euros. Mais son président, qui souhaite une desserte fluviale de Caen, n’a pas soufflé mot sur le canal Seine-Nord Europe.

Encore au stade projet, l’autoroute ferroviaire Cherbourg-Bayonne portée par Brittany Ferries pourrait profiter au Havre, à Rouen et à Dieppe pour lancer des services avec l’Espagne. La région finance le terminal de ferroutage de Cherbourg via Ports de Normandie, la moitié du coût estimé à 6 millions d’euros.

Les ports et leur ancrage territorial

Il semble aussi que la transformation numérique permette un accroissement de la compétitivité. De même que la mutualisation d’outils tel le Port Community System (PCS) dans tous les établissements normands (DataLab Normandie) aille dans ce sens. Tout comme le projet de R&D Riphante pour développer au Havre une plateforme de démonstration et d'expérimentation de solutions basées sur l’Internet des objets (IOT).

L’ambition normande qui met l’accent sur "l’ancrage territorial des ports" n’est donc pas mince. "Dans dix ans, nous serons considérés comme une immense référence à la fois sur les questions énergétiques, sur un nouveau modèle de développement, et sur la capacité de créer de la valeur ajoutée à travers les initiatives industrielles d’entreprises en train de se transformer en profondeur, compte tenu de l’enjeu climatique", n’hésite pas à prédire Hervé Morin.

Robert Querret

Vendredi 5 Novembre 2021



Lu 12 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Décembre 2021 - 16:55 Rouen : les agents maritimes s’en tirent bien


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal