Suisse : le fer résiste dans le transit


Le ferroviaire n'a presque pas perdu de parts de marché face à la route dans le transport à travers les Alpes suisses en 2017, malgré l'interruption de circulation de deux mois en Allemagne frontalière.


© Alp Transit Gotthard
© Alp Transit Gotthard
Le transit ferroviaire européen a résisté en Suisse l'an dernier, malgré Rastatt. L'interruption pendant deux mois de la circulation juste en amont, à cause de l'incident de chantier à hauteur de la ville allemande, explique en majeure partie le recul de 5,3 % du trafic de fret ferroviaire à travers les Alpes helvétiques, tel qu'il a été mesuré par l'Office (ministère) fédéral des transports. Des travaux d'adaptation au gabarit 4 mètres le long de l'axe du Gothard ont aussi occasionné des interruptions.
Mais en parts de marché, le chemin de fer ne recule que d'un point et il reste bien dominant avec un score de 70 %. Dans le même temps en effet, la route a elle aussi pâti de perturbations, principalement la fermeture pendant trois mois du tunnel du Grand Saint-Bernard en fin d'année. Les 954.000 poids lourds comptabilisés représentent une baisse annuelle de 2,1 %. Au total des deux modes, le volume de transit a baissé de 3,9 %, pour s'établir à 38,8 millions de tonnes.
L'évolution n'inquiète pas outre mesure les autorités suisses, compte tenu de son caractère conjoncturel. Les "fondamentaux" restent bons, à savoir une croissance économique porteuse en Italie et en Allemagne limitrophes et plus généralement dans le noyau dur de l'Union européenne qui emprunte les Alpes helvétiques sur le parcours du corridor Rotterdam-Gênes.
 
SNCF Réseau taclé
 
Le rapport annuel de l'Office fédéral des transports apporte des informations plus détaillées sur l'impact de l'incident de Rastatt. Il le chiffre à 1,2 million de tonnes perdues en Suisse. Deux solutions alternatives principales ont été mises en place : le transfert par camion ou barge jusqu'à Bâle avant transbordement à nouveau sur le rail, et un itinéraire de dégagement de Stuttgart à Singen, en Allemagne. Les réacheminements par la France n'ont représenté que 15 à 20 %. Le ministère suisse tacle sévèrement la coordination entre SNCF et les entreprises ferroviaires. Selon son rapport, "elle a posé de très graves problèmes, notamment en ce qui concerne l'homologation des locomotives, les compétences linguistiques, les connaissances des lignes et des gares par les conducteurs". Voilà qui est dit...

Mathieu Noyer

Vendredi 30 Mars 2018



Lu 334 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Avril 2018 - 11:45 Gefco a amélioré sa rentabilité en 2017

Lundi 9 Avril 2018 - 11:14 ADP teste deux navettes autonomes


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse