Sûreté : le port du Havre certifié ISO 28000


Premier port européen à avoir reçu la certification ISO 28000, en 2010, pour son organisation en matière de sûreté, le port du Havre l’a renouvelée pour trois ans.


Le Havre a été la première autorité portuaire européenne, en 2010, à avoir obtenu la certification ISO 28000 © Éric Houri
Le Havre a été la première autorité portuaire européenne, en 2010, à avoir obtenu la certification ISO 28000 © Éric Houri
Cela s’est passé en toute discrétion. Un audit a été mené par l'organisme DNV-GL, en octobre dernier, et l’annonce modestement officialisée quelques mois plus tard, en mars : la certification ISO 28000, désignation internationale de sécurité, a été renouvelée, pour la troisième fois consécutive et pour trois ans, par le Grand Port maritime du Havre (GPMH). Ce qui est, a commenté la direction, "une véritable reconnaissance du système de management de la sûreté mis en place pour l’accueil des navires, des marchandises et des entreprises établies dans le port, qui démontre ainsi son efficacité".

"Une véritable reconnaissance du système de management de la sûreté mis en place pour l’accueil des navires"


Le Havre a été la première autorité portuaire européenne, en 2010, et la deuxième au monde, derrière le port américain de Houston, à avoir obtenu cette certification pour son système de management de la sûreté. Si les normes de sûreté maritime du Code ISPS établi par l'Organisation maritime internationale (OMI) sont imposées en France depuis 2004, "c’est bien une volonté de la part du port de s’engager plus avant dans cette démarche d’amélioration continue qui implique tous les niveaux, rappelle Gildas Reul, le responsable sécurité du port. Cette norme est assez restrictive, impose des choix et peut être lourde à mettre en œuvre et à porter". D’ailleurs, cette reconnaissance reste rare, une poignée seulement de ports, dont le plus récent, Djibouti, en 2013 peuvent se targuer de l’avoir. Or, cette certification assure aux entreprises des conditions favorables pour sécuriser leurs propres flux, et les rassure, comme, cite Gildas Reul, "ces grandes entreprises de luxe françaises qui préfèrent ainsi passer par chez nous".

Des audits tous les ans

La norme ISO 28000 impose un plan d’action sur trois ans et des audits tous les ans, ce qui s’ajoute au Plan de sûreté portuaire revu tous les cinq ans, dans le cadre de l’ISPS. Elle implique notamment la formation et la sensibilisation des personnels à la sûreté. Résultats, sur le port du Havre, qui s’étend sur près de 9.000 hectares, des terminaux clos et éclairés, des accès surveillés, des contrôles des personnes et des marchandises. Un Service de sécurité portuaire (SSP) de quelque 130 agents assermentés et armés a pour missions de surveiller la zone portuaire, de contrôler 24 heures sur 24 et sept jours sur sept l’accès à l’entrée des terminaux et de protéger la centaine de sites logistiques et industriels. Des zones d’accès restreint (ZAR) portuaires ont été mises en place, sur lesquelles les agents ont des compétences élargies de contrôle. Et, souligne Gildas Reul, "nous travaillons en synergie et en coordination avec les services de l’État comme avec les autres ports pour essayer de mettre en place une politique globale de sûreté".

Natalie Castetz

Jeudi 6 Juin 2019



Lu 851 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy