TAP Air Portugal : une prime de départ qui passe mal


L'indemnité de départ perçue par la secrétaire d'État au Trésor du Portugal, Alexandra Reis, après avoir quitté le conseil d’administration de la compagnie aérienne publique TAP Air Portugal en février, sur fond de restructuration du groupe, a déclenché une polémique dans ce pays.


© A4E
© A4E
"Nous attendons tous une clarification [...] C'est fondamental !", a affirmé le Président de la République du Portugal, Marcelo Rebelo de Sousa, qui, comme des partis de l'opposition, demande au gouvernement de s'expliquer sur le chèque perçu par la secrétaire d'État au Trésor du Portugal, Alexandra Reis, suite à son départ de TAP Air Portugal.
"Je n'étais absolument pas au courant", a réagi le Premier ministre socialiste, Antonio Costa, dans une réponse écrite à l'agence Lusa, ajoutant que les ministères de tutelle de TAP étaient" en train d'évaluer la situation".
Les ministères des Finances et celui en charge des Transports avaient indiqué le 26 décembre avoir sollicité la compagnie aérienne afin de clarifier "le cadre juridique de l'accord conclu" et le "montant de l'indemnisation accordée".
La polémique ne cesse d'enfler après les révélations du quotidien "Correio da Manha" sur le montant de l'indemnité de départ de 500.000 euros dont a bénéficié Alexandra Reis deux ans avant la fin de son contrat.
Quelques mois plus tard, elle avait été nommée à la tête de NAV, entreprise publique chargée du contrôle aérien, avant de rejoindre, début décembre, le gouvernement comme secrétaire d’État au ministère des Finances.
Alexandra Reis a rejeté toute illégalité et a affirmé avoir quitté la compagnie "à la demande de TAP". Mais le transporteur portugais avait annoncé en février qu’Alexandra Reis avait présenté sa démission, décidant "de clore un chapitre de sa vie professionnelle".
"S'il ne s'agit pas d'un licenciement, mais d'un départ volontaire, il n’y a pas forcément lieu à une indemnité", a rappelé Marcelo Rebelo de Sousa.

Une indemnité jugée "incompréhensible"

Le groupe aérien portugais, dont les difficultés se sont accrues avec la pandémie de Covid-19, a été totalement renationalisé dans l'urgence en 2020, en échange de l'application d'un plan de restructuration imposé par Bruxelles.
Chiffré à plus de 3 milliards d'euros, ce plan prévoyait notamment une diminution de ses effectifs, une réduction de sa flotte et une baisse de 25 % pour les salaires supérieurs à 1.410 euros jusqu'en 2025.
Cette indemnité accordée à Alexandra Reis, qui a participé à la restructuration de TAP, "est incompréhensible dans une entreprise qui connaît une situation économique difficile", a estimé le Syndicat des pilotes de l'aviation civile (SPAC).



 

AFP

Mercredi 28 Décembre 2022



Lu 1248 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal