TLF Auvergne-Rhône-Alpes : une croissance contrariée par une pénurie de personnel


L’année "correcte" de 2016 a été suivie par une année 2017 que Jean-Christian Vialelles, délégué régional de TLF qualifie "d’excellente" au niveau des flux et des échanges. La tendance positive devrait se poursuivre. Cependant, le manque cruel de compétences pourrait briser des dynamiques.


Chauffeurs, pilotes, cadres, exploitants de sites, caristes, à tous niveaux, il manque des compétences. "Plusieurs adhérents recherchent des salariés. J’ai un adhérent qui recherche actuellement 500 CDI sur toute la France !" Il existe des initiatives comme "Tremplin pour l’emploi" pilotée par TLF, la FNTR et l’AFT mais c’est insuffisant. Il faut maintenir la pression envers toutes les parties concernées. "Pour moi, tout ce qui peut apporter des réponses à ce problème est bon à prendre, sans état d’âme. Le manque de capacités fait mal travailler les entreprises puisqu’elles ne peuvent répondre à la demande. Une bonne année en termes de volumes traités mais avec un travail exécuté dans des conditions difficiles peut pénaliser les résultats financiers du fait de dérives de coûts d’exploitation", observe Jean-Christian Vialelles, très impliqué lui-même dans la formation. Certaines entreprises réduisent leurs flottes, d’autres mettent en place des formations en interne. Il faut inlassablement communiquer, informer sur les métiers du transport et de la logistique, ouvrir les entreprises et faire en sorte qu’ils deviennent plus attrayants. Lors du salon Solutrans qui vient de se tenir à Lyon-Eurexpo et sur lequel exposait d’ailleurs TLF, une large place a été consacrée à la formation. Le dialogue avec le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes est devenu plus délicat après sa baisse de subvention de 100.000 euros au centre CFA de Villette d’Anthon qui forme 250 jeunes par an rapidement placés en entreprises.

"La logistique urbaine : un champ d’expérimentations mais une pérennité loin d’être assurée"


La déception s’exprime aussi avec la métropole de Lyon mais cette fois-ci sur le terrain de la logistique urbaine notamment. Après le départ de Diana Dizian pour l’Afilog, les dossiers sont restés figés. L’arrivée d’Émilie Fodor va-t-elle permettre de "relancer les sujets" comme l’espère TLF ?
L’arrêt  des CDU de Lyon et de Saint-Étienne, la liquidation judiciaire de City Logistics, société de transport et de fret de proximité, le projet de mise en place du CDU de Grenoble, heurté par des décisions municipales "pas très objectives" sont autant de faits qui font reconsidérer la question de la logistique urbaine et des conditions de sa viabilité financière et donc de sa pérennité. La logistique urbaine ouvre un champ d’expérimentations qui parfois s’achèvent après un, deux ou trois ans.
Dans la région lyonnaise, les travaux incessants et importants posent aussi des problèmes aux professionnels qui constatent que seule la mobilité des personnes est prise en considération. Au 1er janvier, nombre d’automobilistes risquent bien en outre d’utiliser les aires de livraison réservées aux transporteurs pour ne payer ainsi "que" 35 euros d’amende au lieu des 60 euros qui seront exigés dans la presqu’île pour les horodateurs. "Avec l’essor du e-commerce et ses conséquences en milliers de colis acheminés chaque jour, je me demande comment les élus, les aménageurs peuvent continuer à ignorer la question des livraisons et enlèvements en ville".  36,6 millions d’internautes ont effectué des achats en France au premier trimestre 2017.
Autre motif de souci, la main-d’œuvre étrangère qui vient de l’Europe de l’Est et de plus en plus en VL de façon anarchique. TLF réclame plus de contrôles de la Dreal et des sanctions plus dissuasives. "En Italie, j’ai des adhérents qui, pour des infractions vraiment mineures, ont dû payer des milliers d’euros d’amendes. Un deux poids-deux mesures pas normal".

Annick Béroud

Dimanche 26 Novembre 2017



Lu 131 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy