Tap Portugal tourne la page d'une privatisation laborieuse


Tap Portugal s'est dotée d'un nouveau patron, après avoir réussi une privatisation partielle qui lui permet de survivre à une crise qui a emporté de nombreuses compagnies nationales en Europe.


La compagnie portugaise a transporté un nombre record de 14,27 millions de passagers © A4E
La compagnie portugaise a transporté un nombre record de 14,27 millions de passagers © A4E
Les actionnaires du groupe Tap, toujours détenu à 50 % par l'État portugais, ont élu Antonoaldo Neves au poste de directeur général. Arrivé à la Tap en 2017 en tant que directeur commercial, ce Brésilien de 42 ans est un homme de confiance de l'actionnaire privé David Neeleman, dont il a déjà dirigé la compagnie brésilienne Azul.
Il succédera à son compatriote Fernando Pinto, arrivé en 2000 pour piloter une privatisation qu'il a fini par conclure il y a seulement un an, obtenant une injection de capital cruciale. Entretemps, la crise et la concurrence des compagnies à bas-coûts ont eu raison de plusieurs compagnies nationales européennes (Sabena, Swissair et Malev). Sous son mandat de dix-sept ans, Tap a triplé son chiffre d'affaires, le nombre de passagers, sa flotte et ses destinations, relevait Fernando Pinto le 12 janvier, dans message d'adieu aux plus de 13.000 salariés du groupe. En 2000, la Tap ne comptait que 7.290 employés.

Manque de capitaux

En attendant la publication des résultats de l'année 2017, la compagnie a déjà annoncé avoir transporté un nombre record de 14,27 millions de passagers, soit une hausse de 22 % par rapport à 2016, lorsqu'elle avait réalisé un chiffre d'affaires de 2,24 milliards d'euros. "Sans la privatisation, Tap aurait fermé. Et en 2015, nous avons failli ne pas être en mesure de verser les salaires", a souligné l'ancien patron de la compagnie aérienne brésilienne Varig.
L'entrée d'investisseurs privés au capital de Tap a été accélérée par la mise sous tutelle du Portugal par l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI), qui lui ont accordé en 2011 un plan de sauvetage financier assorti d'une cure de rigueur budgétaire et d'un ambitieux programme de privatisations.

Nouveaux marchés

L'arrivée d'argent frais a permis à Tap d'asseoir "sa stratégie de croissance", selon Philippe Berland, expert en transport aérien chez les consultants Sia Partners : "Ils sont passés d'une flotte très ancienne à une flotte très moderne et ils ont fait un travail sur la structure de coûts, sur des nouveaux marchés, ce qui leur a permis de mieux cibler les clients".
La compagnie a ainsi choisi de faire de Lisbonne son hub pour se lancer vers de nouvelles destinations en Amérique du Nord, en Afrique et en Amérique du Sud et, plus particulièrement au Brésil, qui représente 30 % de son chiffre d'affaires.

AFP

Mercredi 31 Janvier 2018



Lu 485 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy