Taux de fret : la Cnuced alarme contre les pressions inflationnistes


La pandémie a amplifié les défis qui existaient déjà dans le transport maritime, se traduisant par des tensions sur les chaînes d'approvisionnement et des pressions inflationnistes. Un phénomène qui risque, selon la Cnuced, d'affecter en particulier les États insulaires et économies les moins avancées.


© TTIA
© TTIA
En 2020, le choc de la pandémie sur le commerce maritime s'est avéré moins grave qu'initialement redouté. La contraction des cargaisons maritimes s'est limitée à 3,8 %, à 10,65 milliards de tonnes, a quantifié ce rapport de la Conférence des Nations unies pour le développement (Cnuced), reflétant le choc initial sur l'économie, avant que ne s'amorce une reprise "asymétrique" durant la seconde moitié de l'année qui a exposé les fragilités du transport maritime, dont les pénuries de main d'œuvre et besoins en infrastructures dans le secteur.

Les taux de fret ont depuis connu des pics spectaculaires, avec à l'horizon des hausses de prix significatives pour les consommateurs, en raison des goulets d’étranglement dans les chaînes d'approvisionnement, a souligné la Cnuced qui table sur un rebond de 4,3 % des cargaisons maritimes en 2021.

Pénuries de conteneurs et encombrements portuaires

Le rebond des échanges internationaux s'est heurté à des problèmes logistiques, notamment à des pénuries d'équipements, de conteneurs et encombrement des ports qui allongent les délais d'attente, entraînant une augmentation des coûts du transport maritime.

Or si la flambée actuelle des taux du fret se poursuit, elle entraînera une augmentation significative des prix à l'importation et à la consommation, a prévenu la Cnuced.

Selon ses projections, les prix à la consommation risquent d'augmenter de 1,5 % au niveau mondial à l'horizon 2023, mais la hausse des prix pourrait grimper jusqu'à 7,5 % dans les petits États insulaires, qui dépendent étroitement de la mer pour leurs approvisionnements, et de 2,2 % dans les économies les moins avancées.

Les prix à l'importation pourraient, eux, bondir de 11 % en moyenne au niveau mondial, avec des augmentations allant jusqu'à 24 % dans les petits États insulaires. Les conséquences de la crise sanitaire "toucheront plus durement les petits États insulaires en développement et les pays les moins avancés", a prévenu Rebeca Grynspan, la secrétaire générale de la Cnuced.

Pandémie et relève d'équipage

La pandémie a exposé les vulnérabilités du transport maritime notamment lorsque le port de Yantian en Chine avait dû fermer en mai pour lutter contre un foyer de coronavirus, entraînant d'importants retards dans le déchargement des navires, ou lorsque le porte-conteneurs "Ever Given" s'est retrouvé bloqué dans le canal de Suez en mars.

Une partie des navires avaient dû revoir leur route et passer par le cap de Bonne Espérance, avec pour conséquence de faire bondir le coût de leur trajet. La Cnuced a également alerté sur la relève des équipages, dans ce secteur qui emploie plus de 1,9 millions de personnes au niveau mondial.

Depuis le début de la pandémie, des centaines de milliers de marins se sont retrouvés bloqués en mer, en raison des fermetures de frontières ou manque d'avions pour retourner chez eux au moment des changements d'équipages. Gouvernements et employeurs étant appelés à travailler ensemble, notamment en leur donnant la priorité pour la vaccination, afin de faciliter leur retour.

Selon la plateforme Seaexplorer du groupe suisse Kuehne+Nagel, quelque 565 navires étaient bloqués à l'entrée des ports en date du 16 novembre. Au troisième trimestre, ce commissionnaire de transport international helvétique a vu son chiffre d'affaires bondir de 120 % dans ses activités de logistique pour le transport maritime.

Le groupe danois AP Møller-Maersk a lui relevé à trois reprises ses prévisions de croissance pour 2021, faisant état d'un bond de 67 % de son chiffre d'affaires au troisième trimestre.

Nathalie Olof-Ors

Vendredi 19 Novembre 2021



Lu 1364 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Décembre 2021 - 13:33 Baptiste Maurand quitte Haropa et rebondit chez ADP


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal