Tesla dévoile son semi-remorque électrique aux lignes futuristes


Après avoir révolutionné les voitures électriques, Tesla s'attaque à une nouvelle frontière du transport routier "vert" et a dévoilé un semi-remorque aux lignes futuristes.


© Tesla
© Tesla
Tesla a dévoilé jeudi 16 novembre son semi-remorque électrique aux lignes futuristes. Ce camion, Tesla l'a conçu "pour qu'il soit aérodynamique comme une balle", a déclaré Elon Musk, le patron du groupe, lors d'une soirée à Hawthorne, près de Los Angeles, où se trouvent les bureaux de design du constructeur.
Le nouveau semi-remorque aux quatre roues indépendantes et autant de moteurs détonne par rapport aux camions traditionnels par ses lignes épurées et son avant évoquant les trains à grande vitesse, sa carrosserie aux couleurs mates ou métallisées. Il accélère de 0 à presque 100 km à l'heure en seulement 5 secondes, a promis le richissime visionnaire né en Afrique du Sud. Le Semi a une autonomie de 800 km (500 miles) "chargé à son poids maximal et à vitesse d'autoroute", a affirmé Elon Musk. "Comme 80 % de trajets font moins de 400 km, ça veut dire qu'on peut aller à sa destination et revenir sans recharger", a encore précisé Elon Musk.
La cabine de pilotage du Semi est assez haute pour permettre au conducteur de se tenir debout et se mouvoir sans contorsions. Le conducteur est assis au centre de l'habitacle pour une visibilité non obstruée. Le siège pour un passager a quasiment disparu. À la place, un strapontin sur la cloison arrière équipée de rangements. Le siège est équipé de deux écrans tactiles pour la navigation, la musique, l'information routière, etc.

"On peut aller à sa destination et revenir sans recharger"


"Le coût d'un camion est extrêmement important", a reconnu le charismatique patron de 46 ans, assurant qu'un semi-remorque au diesel serait "20 % plus coûteux qu'un Tesla" en incluant tous les coûts y compris assurances et essence.

Course aux camions écologiques

Le Semi arrive toutefois au moment où divers constructeurs comme Daimler, Volkswagen, Nikola, Einride, travaillent aussi au développement de semi-remorques électriques, parfois équipés de fonctions de conduite autonome et d'un design futuriste. Les experts remarquent aussi que des poids lourds et bus fonctionnant aux énergies alternatives comme les piles à hydrogène ou le gaz naturel comprimé existent déjà.
Le Semi pourra s'adapter aux remorques standard. Il dispose des mêmes fonctionnalités d'assistance au pilotage que la berline compacte Model 3 (caméras, détecteurs pour minimiser les angles morts, les changements de voie intempestifs, freinage d'urgence...). Le constructeur n'a pas donné de détails sur les coûts ou le lieu de fabrication. Il vise fin 2019 pour démarrer la production, même si "Elon Musk n'est pas très bon pour tenir les délais", remarque Rebecca Lindland, analyste de la société de conseil automobile Kelley Blue Book.
Le Semi vise toute la gamme des trajets routiers courts ou longs et les camions pourront se recharger sur les stations "Superchargeur" de Tesla - 1.000 actuellement disponibles dans le monde. Pour Rebecca Lindland, les semi-remorques électriques - et plus encore avec conduite autonome - sont particulièrement intéressants pour les villes et banlieues, les entreprises avec des routes répétitives comme la poste, la société de messagerie express UPS, voire les camions de nettoyage municipal, les bus scolaires, etc.
Tesla a confirmé un projet d'usine en Chine et "il y a des opportunités formidables là-bas", où les grandes villes luttent contre le smog, ajoute-t-elle.

Véronique Dupont

Mercredi 22 Novembre 2017



Lu 718 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy