Tirer profit du développement de l’intelligence artificielle


La numérisation des informations a pris de l’ampleur avec la crise du Covid-19. Pour les transporteurs, l’enjeu est maintenant de s’y retrouver.


Guillaume Perdu (Ekolis), Daniel Hourc (Astrata) et Benoit Joncquez (Dashdoc) © Pierre Lemerle
Guillaume Perdu (Ekolis), Daniel Hourc (Astrata) et Benoit Joncquez (Dashdoc) © Pierre Lemerle
L'intelligence artificielle était au menu du salon Solutrans, mercredi 17 novembre. Avec les confinements successifs, la numérisation des informations de base a pris une place, parfois, démesurée dans le quotidien des transporteurs.

"La prise de pouvoir de l’e-commerce a désorganisé une partie de la livraison du dernier kilomètre, note Guillaume Perdu, directeur général du fournisseur d'équipements de télécommunications Ekolis. Un problème se pose : il y a beaucoup de données à gérer". L’enjeu ? Présenter ces informations numériques de façon "ludique" pour reprendre son voisin Daniel Hourc, responsable France d’Astrata.

Spécialiste des solutions télématiques, ce dernier rappelle l’intérêt en termes de sécurité de ces nouvelles technologies. Côté conducteur, elles permettent d’avoir accès aux angles morts via les caméras. L'exploitant, lui, peut savoir où, et comment, se produit un accident. "Le rôle de l’intelligence artificielle sera de donner du sens à l’image, et d’éviter de visionner toutes les vidéos", poursuit-il.

Une meilleure sécurité avec l’IA

Même travail avec les autres données. "Il n’est pas toujours évident de savoir si le conducteur a pris la bonne remorque, ou non. Si, par exemple, il transporte des hydrocarbures sans le savoir, cela peut être grave, rappelle Guillaume Perdu. Le travail sur ces données nous a permis de mettre en place un bouton d’alerte pour tout arrêter si ce cas est constaté".

Une évolution qui pose aussi des questions, notamment sur la télématique. En Asie, les caméras filment déjà le conducteur dans sa cabine. Un plus pour les assureurs, peut-être pas pour les transporteurs. "Il y aura un temps d’acceptation de la place prise par l’intelligence artificielle, indique, en fin de propos, Daniel Hourc. Mais nous allons vers son développement."

Gains de rentabilité

Pour cause : ces dernières ont un intérêt certain pour limiter les coûts. "Nous croisons les données issues des CMR (lettres de voiture internationales) et les informations télématiques pour connaître, notamment, le nombre de kilomètres parcourus à plein", commente à propos Benoit Joncquez, président de la société Dashdoc, fournisseur notamment d'outils de dématérialisation des documents de transport.

Via un algorithme prédictif, Dashdoc cherche ainsi à optimiser les tournées du conducteur. Un calcul de la consommation en CO2 des véhicules est également possible. L’IA peut aussi éviter de laisser des camions à quais et de réduire le nombre de kilomètres à vide, indique Ekolis. "Ces technologies sont une source d’économie, précise Guillaume Perdu. Pour cette raison, il faudra aussi accepter qu’elles puissent devenir plus chères".
 

Pierre Lemerle

Vendredi 19 Novembre 2021



Lu 1294 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal