Total finalise la modernisation de sa plateforme d'Anvers



© Total
© Total
Le groupe français Total a annoncé jeudi 30 novembre avoir finalisé la modernisation de son site de raffinage et de pétrochimie d'Anvers, un investissement de 1,1 milliard d'euros. Le projet avait été annoncé en 2013 et les nouvelles unités ont été inaugurées jeudi après avoir progressivement démarré ces derniers mois. "Cette plateforme est le symbole de ce que nous voulions faire" lorsque les activités de raffinage et de pétrochimie de Total ont été rapprochées dans la même branche il y a six ans, a souligné le PDG de Total, Patrick Pouyanné. Les investissements ont permis de construire un nouveau complexe de raffinage destiné à convertir les fuels lourds en diesel et en fuel domestique à faible teneur en soufre. Une nouvelle unité convertit aussi les gaz récupérés lors du processus de raffinage en matières premières pour les unités pétrochimiques. "La dure concurrence mondiale et en particulier la révolution du gaz de schiste aux États-Unis nous a menés à prendre des mesures rapides pour rester en tête", a souligné Patrick Pouyanné. "C'est pourquoi nous avons choisi de nous concentrer à la fois sur les produits à plus haute valeur ajoutée et de nous conformer aux normes environnementales les plus exigeantes lorsque nous avons décidé de moderniser nos sites", a-t-il poursuivi. Anvers est le plus gros complexe intégré de Total en Europe. Le groupe est le deuxième acteur en raffinage (derrière l'américain ExxonMobil) et en pétrochimie (derrière Dow Chemical) sur le continent.
En Europe, Total souhaite moins produire en se concentrant sur des produits à haute valeur ajoutée. En France, le groupe a par exemple annoncé la reconversion de son site à La Mède, à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône), avec notamment l'ouverture d'une bioraffinerie d’ici 2018. Mais des associations de défense de l'environnement critiquent l'approvisionnement de la future plateforme en huiles végétales et alimentaires recyclées La bioraffinerie doit ouvrir "l'été prochain", a confirmé Bernard Pinatel, directeur général de la branche Raffinage-Chimie. Les huiles végétales (palme, colza...) seront certifiées durables, a insisté Total.

AFP

Vendredi 1 Décembre 2017



Lu 638 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Février 2018 - 15:45 Boeing confirme sa bonne santé


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse