Touax relance ses investissements


Pour améliorer sa rentabilité, Touax mise sur de meilleurs taux d’utilisation de ses actifs, ferroviaires en particulier, et la relance de ses investissements. Dans le conteneur maritime, le loueur annonce un retour à une flotte de 600.000 EVP sous trois ans.


"Les échanges conteneurisés mondiaux sont en croissance de plus de 5 %" © Hive Mind
"Les échanges conteneurisés mondiaux sont en croissance de plus de 5 %" © Hive Mind
La cession de ses activités européennes et américaines de constructions modulaires actée en 2017, Touax se recentre sur les matériels de transport autour des conteneurs maritimes, les wagons de fret et barges fluviales. "Ces marchés ont un fort potentiel avec un parc mondial de conteneurs évalué à 70 milliards de dollars, une flotte fluviale estimée à 15 milliards d’euros en Europe et en Amérique et un parc de wagons de l’ordre de 50 milliards d’euros en Europe", déclare Fabrice Walewski. La part de la location est appelée à s’y développer assure le coprésident de Touax. "En Europe, le parc de 700.000 wagons en circulation est loué à hauteur de 30 % contre 50 % aux États-Unis, et les appels d’offre européens en cours sont financés à plus de 50 % par la location. Quant aux conteneurs, 3,4 M EVP seront construits en 2018 pour environ 7,6 milliards de dollars financés à 60 % par des loueurs".

Revenir à un parc de 600.000 EVP

Dans ce contexte, Touax entend relancer ses investissements dans les wagons et les conteneurs. "Dans le fluvial où notre flotte s’élève à 112 unités, l’activité est plus contrastée. D’un côté, la demande progresse sur la Seine et le Rhin portée par les matériaux de construction du Grand Paris en France, les céréales et la biomasse en Allemagne. Nous allons donc renforcer nos moyens en Europe et adopter une position plus prudente en Amérique marquée par la baisse des charbons au Nord et des minerais de fer au Sud compensée sur les deux marchés par la croissance des céréales".
Avec une flotte de 462.700 EVP en baisse constante depuis 2015, l’objectif affiché dans le conteneur est de revenir à un parc de 600.000 EVP sous trois ans. "Malgré les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis, les échanges continuent à progresser de 5,3 % en 2018 et les prévisions anticipent une croissance de 5 % en 2019. Nous constatons un transfert des marchés avec une demande en hausse dans les pays au Sud de la Chine comme le Vietnam et la Thaïlande. Ce marché demeure très dynamique avec des taux d’utilisation de plus de 98 %".
 
Renforcer l’offre ferroviaire


Avec un parc de près de 11.000 wagons et un objectif de 15.000 matériels sous trois ans, le ferroviaire dispose d’une nouvelle organisation. "Cette activité bénéficie de meilleurs tarifs de location et taux d’utilisation. En un an, ces derniers sont passés de 80 à plus de 84 %". Avec l’Europe où une hausse de 1,3 % des trafics ferrés est prévue en 2018 et 2019, l’Inde est présentée comme un relais de croissance avec déjà douze trains Touax en circulation ou en commande. "L’Inde est engagée dans la libéralisation de son fret ferroviaire et la création de corridors fret ouvrant de réelles opportunités de croissance". En parallèle, le loueur propose de nouveaux services avec l’équipement de ses wagons en boîtiers GPS.

Vers un retour à l’équilibre

Suite à la cession des activités constructions modulaires et la vente d’actifs, le chiffre d’affaires du groupe au premier semestre s’élève à 74,4 millions d’euros en baisse de 13 %. Dans le même temps sa rentabilité s’améliore avec un bénéfice opérationnel courant de 4,3 millions d’euros en augmentation de 24 %. À fin juin, sa perte nette passe ainsi 13,9 à 1,8 million d’euros.

Érick Demangeon

Vendredi 21 Septembre 2018



Lu 750 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Décembre 2018 - 16:39 TLF en route vers le futur


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy