Toulon : stimuler l’activité roulière grâce au rail


Depuis six ans, l’autoroute de la mer entre la France et la Turquie opérée par UN-Roro a démontré sa fiabilité et son endurance. Avec le concours de l’armement turc, SNCF Réseau et VIIA, la communauté portuaire de Toulon est engagée dans un projet ferroviaire pour donner naissance à une offre multimodale route-mer-fer-route… et un nouvel élan à l’activité roulière.


© CCI du Var
© CCI du Var
Dévoilée le 19 juin 2016 lors du 6e anniversaire de la ligne Toulon-Pendik d’UN-Roro, puis confirmée le 20 septembre à l’occasion des Assises du port du futur, la desserte ferroviaire du port de la Seyne-sur-Mer-Brégaillon est sur les rails. L’objectif est de "permettre aux marchandises acheminées par mer depuis la Turquie de rejoindre par train les marchés d’Île-de-France et du Royaume-Uni", explique Jérôme Giraud, directeur des ports de la rade de Toulon.

Jérôme Giraud, directeur des ports de la rade de Toulon © Érick Demangeon
Jérôme Giraud, directeur des ports de la rade de Toulon © Érick Demangeon
Pour le directeur des ports de la rade de Toulon gérés par la CCI du Var, "il s’agit d’un projet voulu par l’ensemble de la communauté portuaire, et mené avec le concours de la Chambre de commerce, UN-Roro et son agent maritime Worms SM, l’entreprise de manutention Somacovar, CGMV et les douanes". Pour la partie ferroviaire, SNCF Réseau et VIIA, filiale de SNCF Mobilités, participent à la réflexion. Le gestionnaire du réseau ferré national est sollicité pour la remise en état du faisceau et des voies reliant les quais de Brégaillon, ainsi que pour la fourniture des sillons. De son côté, VIIA étudie le type de terminal qui sera aménagé. "Nous nous sommes rendus à Calais pour enrichir notre réflexion qui sera finalisée d’ici la fin de l’année. La mise en œuvre du service ferroviaire est escomptée courant 2018", confie Jérôme Giraud. À ce stade, l’investissement global représenterait 8 millions d’euros.

Report modal

Depuis 2011, la ligne roulière UN-Roro entre Toulon et Pendik, près d’Istanbul, monte en puissance. À raison de trois allers-retours par semaine depuis l’an passé et un transit-time maritime de trois jours, elle traitera cette année 60.000 remorques (plus de 50.000 en 2015). Les trois quarts de ce trafic sont réalisés en mode non accompagné se prêtant à un service combiné rail-route ou à une autoroute ferroviaire. Côté maritime, l’ouverture d’une liaison ferroviaire pourrait conduire UN-Roro à augmenter sa fréquence sur le port de Toulon ; un schéma que l’armement turc a déjà déployé avec succès à Trieste relié aux marchés d’Europe du Nord par voie ferrée.

"Le terminal ferroviaire de Brégaillon ouvrira en 2018"


"À hauteur de 10.000 à 15.000 remorques par an, le trafic vers la Grande-Bretagne passe aujourd’hui par Trieste et les ports du Nord de l’Europe". Via Toulon, la solution route-mer-fer-route envisagée pour les remorques destinées à la Grande-Bretagne afficherait donc un meilleur bilan carbone.

Candidature à Medlink Ports

"Ce projet ne fait pas concurrence ni Marseille ni à Sète", insiste Jérôme Giraud. Inspiré par le rapport parlementaire remis par le député des Bouches-du-Rhône François-Michel Lambert et la sénatrice du Rhône Élisabeth Lamure, le directeur plaide pour une stratégie portuaire de façade. "Nous devons davantage travailler ensemble en capitalisant sur les atouts de chaque port". C’est dans cet esprit que la candidature du port de Toulon à Medlink Ports est à l’étude.

Érick Demangeon

Mercredi 26 Octobre 2016



Lu 993 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse