Tramar : les colis lourds préfèrent le Rhône


Pour le groupe havrais Tramar, le bassin industriel de la région lyonnaise, stéphanoise et grenobloise engendre une forte activité "colis lourds" qui accorde la part belle au mode fluvial.


© LYON TERMINAL
© LYON TERMINAL
"Notre premier convoi rhônalpin organisé voici douze ans portait sur un alternateur de centrale électrique de 130 tonnes, à destination du Kazakhstan", se souvient Patrick Maletras, directeur du développement et des projets internationaux chez Tramar. "L'expédition, qui a débuté par 80 kilomètres de route jusqu'à Lyon Terminal (NDLR : le port Édouard-Herriot est équipé d'un portique d'une capacité de levage de 250 tonnes), s'est ensuite poursuivie par barge : c'est en effet via le Rhône que le colis a gagné Fos-sur-Mer. De là, il a rejoint le Kazakhstan sur un navire spécialisé de la compagnie maritime SAL". Depuis, la demande de transport de ces compresseurs, réacteurs et autres "colis XXL" supérieurs à 35 tonnes n'a pas cessé, principalement à l'exportation vers le Moyen-Orient.

Gains de temps

Recourir au fleuve plutôt qu'à la route n'est pas seulement une question de développement durable. Pour M. Maletras, il s'agit d'efficacité : "Transporter des colis lourds par route de la région lyonnaise jusqu'à Fos-sur-Mer, c'est se heurter aux délais d'obtention des autorisations sans lesquelles la circulation est interdite". Six à huit semaines sont en effet nécessaires pour obtenir ces précieux sésames délivrés par les Directions départementales de l'équipement. "Grâce au transport par barge, nous limitons les kilomètres parcourus par la route et réduisons ainsi ces délais administratifs à moins de quinze jours." Privilégier le fleuve, c'est aussi éviter les travaux de renfort de routes, les élagages d'arbres, les démontages de panneaux de signalisation, les coupures d'électricité et autres opérations de voirie publique liés au passage de ces convois extraordinaires."Tout ce temps gagné en amont rend la solution fluviale très attractive aux yeux des industriels rhônalpins".

«Recourir au fleuve plutôt qu'à la route pour son efficacité»



La valeur des marchandises transportées (de 1 à 4 millions d'euros par pièce) conduit Tramar à faire appel, à chaque étape de l'acheminement, au savoir-faire de spécialistes du colis lourds : les véhicules de l'entreprise de transport Millon, les barges de la Compagnie fluviale de transports (CFT) ou encore les moyens de levage de la société de manutention Sosersid figurent parmi les acteurs majeurs de ces interventions qui exigent anticipation et technicité.
L'expérience fluviale en Rhône-Alpes n'est pas unique : "Un peu plus au nord, en Bourgogne, le port de Gron créé en 2010 a récemment réveillé le trafic fluvial de colis lourds sur l'Yonne et développé les échanges avec le port du Havre. Au détriment d'Anvers...", rappelle M. Maletras.

Marie Héron

Mardi 22 Novembre 2011





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Décembre 2011 - 14:05 Le Pil’es poursuit ses actions pour la logistique


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy