Trimestre contrasté pour les compagnies japonaises


La première compagnie aérienne japonaise ANA a enregistré pour la première fois en près de trois ans un bénéfice net au premier trimestre de son exercice 2022-2023, tandis que sa concurrente JAL est restée dans le rouge.


© Airbus
© Airbus
Sur la période avril-juin, ANA Holdings a vu son chiffre d'affaires grimper de 76,2 % sur un an à 350,4 milliards de yens (2,6 milliards d'euros). "L'industrie de l'aérien a vu la demande pour les liaisons domestiques croître régulièrement grâce à l'allègement des restrictions de mouvement, et les liaisons internationales ont récupéré à un rythme" soutenu, a commenté le groupe.

Dans le détail, ses ventes liées au transport de passagers à l'international ont presque quintuplé en valeur sur un an, celles pour le trafic intérieur de passagers ont plus que doublé, tandis que les ventes du transport de fret à l'international ont bondi de 43 %.
Au premier trimestre de son exercice entamé le 1er avril, ANA a engrangé un petit bénéfice net de 1 milliard de yens (7,4 millions d'euros), attribué notamment à des gains de change. Un an plus tôt, le groupe avait subi une perte nette de 51,2 milliards de yens.

La compagnie a en revanche de nouveau subi une légère perte opérationnelle de 1,3 milliard de yens (9,6 millions d'euros) au premier trimestre, mise sur le compte de l'impact continu du Covid-19 et de la flambée des coûts du carburant.
Le groupe avait essuyé un an plus tôt une perte opérationnelle de 64,6 milliards de yens.

ANA a maintenu ses prévisions 2022-2023 formulées en mai, tablant toujours sur un bénéfice net annuel de 21 milliards de yens (155,1 millions d'euros), après une perte de 143,6 milliards de yens sur 2021-2022.

La compagnie prévoit encore un bénéfice opérationnel annuel de 50 milliards de yens, contre une perte d'exploitation de 173,1 milliards de yens sur son exercice écoulé, ainsi qu'un bond de 62,7 % de ses ventes à 1.660 milliards de yens (12,3 milliards d'euros).
ANA souhaite par ailleurs atteindre le "zéro net" émissions carbone de ses opérations aériennes d'ici à 2050, notamment en utilisant davantage de carburant durable et par le biais de techniques d'"émissions négatives".

Le transporteur a également annoncé des partenariats avec Airbus et Boeing sur des projets de recherche de "technologies de pointe" servant ses efforts en matière de développement durable.

JAL réduit sa perte

Sa concurrente Japan Airlines (JAL) a également publié les résultats de son premier trimestre 2022-2023, pour lequel elle est restée dans le rouge malgré des ventes plus que doublées sur un an à 268,9 milliards de yens (2 milliards d'euros).
JAL a ainsi subi une perte nette de 19,5 milliards de yens (144,7 millions d'euros), nettement moins lourde que sa perte nette de 57,9 milliards de yens un an plus tôt.

La compagnie a annoncé une perte d'exploitation (Ebit) de 27,5 milliards de yens (203,1 millions d'euros), contre une perte de 82,6 milliards de yens au premier trimestre 2021-2022.

Elle a également maintenu ses prévisions annuelles, tablant toujours pour l'ensemble de l'exercice qui se terminera le 31 mars 2023 sur un bénéfice net de 45 milliards de yens (332,3 millions d'euros), un Ebit positif de 80 milliards de yens et des ventes de 1.390 milliards de yens.

AFP

Vendredi 5 Août 2022



Lu 475 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 4 Août 2022 - 14:44 Lufthansa refait enfin surface


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal