Ukraine : Bruxelles veut fermer les ports de l'UE aux navires russes


La Commission européenne a proposé le 5 avril aux Vingt-Sept de durcir les sanctions contre Moscou, en arrêtant leurs achats de charbon russe, qui représentent 45 % des importations de l'UE, et en fermant les ports européens aux bateaux russes.


© Autorità Portuale di Genova
© Autorità Portuale di Genova
Les quatre trains de sanctions européennes contre Moscou depuis février "ont frappé fort et limité les options politiques et économiques du Kremlin", mais après la découverte d'un grand nombre de corps dans la région de Kiev, "il faut clairement accroître encore notre pression", a estimé la présidente de l'exécutif européen, Ursula von der Leyen.

Les propositions de Bruxelles doivent être discutées le 6 avril par les représentants des Vingt-Sept avant une réunion des ministres européens des Affaires étrangères. Les sanctions requièrent l'unanimité. Les ministres des Finances réunis à Luxembourg ont également discuté du nouveau train de sanctions.

La Commission propose que les navires contrôlés ou opérés par des entités ou individus russes soient interdits dans les ports européens, avec des "exemptions couvrant des produits essentiels, notamment agricoles et alimentaires, l'aide humanitaire ainsi que le secteur de l'énergie".

Le Royaume-Uni a déjà mis en œuvre cette interdiction. "L'UE va devoir surmonter de sérieux défis, car il va falloir identifier tous les navires russes, ce qui pourrait s'avérer difficile en raison de la complexité des structures de propriété des sociétés qui les affrètent, les contrôlent ou les exploitent, a averti Niels Rasmussen, un expert maritime suédois. En outre, les navires battant pavillon russe changent de pavillon à un rythme record afin d'éviter les sanctions."

La Commission propose en outre d'interdire dans l'UE les opérateurs de transport routier russes et bélarusses, afin de "limiter considérablement les possibilités pour l'industrie russe de se procurer des composants essentiels", a indiqué Ursula von der Leyen.

Le charbon sur la sellette

La Commission souhaite également "interdire toutes les importations de charbon en provenance de Russie, d'une valeur de 4 milliards d'euros par an", a indiqué Ursula von der Leyen.

Plusieurs experts, dont ceux de l'institut Bruegel, estiment plus facile pour les Vingt-Sept de remplacer le charbon russe par d'autres sources d'approvisionnement, contrairement au pétrole (25 % des achats européens) ou au gaz (45 % des importations de l'UE), dont l'embargo éventuel fait l'objet d'âpres discussions entre États membres. "Nous travaillons sur des sanctions supplémentaires, notamment sur les importations de pétrole", a cependant affirmé Ursula von der Leyen.

Bruxelles propose également de durcir les sanctions financières existantes, par une interdiction totale des transactions avec quatre grandes banques représentant un quart du secteur russe, dont VTB, deuxième établissement du pays. L'UE a déjà privé sept banques russes d'accès au système financier international Swift.

Bruxelles entend aussi interdire pour 10 milliards d'euros d'exportations d'équipements et composants industriels cruciaux vers la Russie, comme les semi-conducteurs avancés ou les ordinateurs quantiques.

La liste noire s’allonge…

L'exécutif européen veut également élargir la liste des produits russes interdits d'importation dans l'UE, "du bois au ciment et des fruits de mer à l'alcool", afin de "stopper le flux d'argent de la Russie et de ses oligarques", pour une valeur estimée à 5,5 milliards d'euros par an. Le blocage des entreprises russes aux marchés publics dans l'UE est aussi proposé.
Enfin, la liste noire des Russes et Bélarusses dont les avoirs dans l'UE sont saisis, qui cible actuellement 877 personnes et 62 entités, serait élargie à des "dizaines de personnes", actives notamment "dans la politique, les milieux d'affaires et la propagande", selon le chef de la diplomatie de l'UE, Josep Borrell.

AFP

Mercredi 6 Avril 2022



Lu 1181 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal