Umep : "Quand on reçoit, il faut savoir donner aussi"


À l’issue de quinze années de présidence, Christian Leroux transmet le flambeau de l’Union maritime et portuaire (Umep) à Christian Paschetta, 64 ans, ancien président de l’Union nationale des industries de la manutention (Unim). Rencontre avec le nouvel homme fort de la place portuaire havraise.


© Éric Houri
© Éric Houri
"L'Antenne" : Si vous deviez résumer votre profession de foi…

Christian Paschetta : C’est avant tout une équipe qui a été choisie par les administrateurs de l’Umep. Pour contribuer ensemble au développement du Havre, soyons d’abord des médiateurs pour que les facteurs de résistance soient résolus ; soyons aussi force de proposition et de créativité. Gardons-nous de nous substituer aux problèmes endogènes des entreprises, mais répondons présents si la contribution de l’Umep est jugée nécessaire sur les difficultés exogènes. Enfin et surtout, n’oublions jamais l’enjeu unique : notre réussite collective dépend du développement des activités.

"L'A." : Outre sa capacité à représenter près de 600 entreprises et 16.000 salariés, quelles sont les forces de l’Umep ?

C. P. : Son absence de sectarisme, la compétence et l’expérience de son personnel et de ses administrateurs, ainsi que la logique d’ouverture et de discussion dans laquelle nous nous inscrivons. Ainsi nous plaçons-nous en situation d’être reconnus et entendus.

"L'A." : Quel regard portez-vous sur Haropa en général et Le Havre en particulier ?

C. P. : Je n’ai aucune réserve sur la constitution de ce GIE. Les ports de Rouen, Paris et Le Havre doivent s’inscrire dans une compréhension réciproque, sans que rien ne se fasse au détriment de l’une ou l’autre des places. Le Havre quant à lui n’a pas à rougir de comparaisons en matière d’organisation, d’efficacité et de savoir-faire ; notre port a beaucoup d’atouts pour être un acteur qui compte sur le range Nord. L’espace dont nous disposons et la proximité de la région parisienne nous autorisent à espérer des développements significatifs. Au lendemain de périodes d’instabilités sociales qu’ont connues les ports de France, je me réjouis de recevoir des témoignages de satisfaction de clients qui reprennent confiance au Havre. Mais soyons prudents car le temps de la reconquête est long...

"Soyons d’abord des médiateurs"


"L'A." : Dix-huit mois après la mise en place de la réforme portuaire dont vous avez été l’un des acteurs dans le cadre de l’Unim, quel bilan dressez-vous ?

C. P. : En 2007, partant du livre blanc, l’Unim a contribué au lancement du processus qui a abouti en mai 2011 après plus de 300 réunions de travail. Cette réforme à laquelle je suis attaché sera une réussite totale à une condition : que le trafic soit au rendez-vous. Les entreprises ont beaucoup donné pour la mise en place de ce texte ; elles n’en "toucheront les dividendes" que si l’activité se développe.

"L'A." : Quelles raisons poussent le Marseillais que vous êtes à prendre aujourd’hui les rênes de l’Umep ?

C. P. : La volonté de contribuer à développer l’activité portuaire, seconde et indispensable étape de cette réforme portuaire tant attendue. Mais aussi une raison très personnelle : j’ai passé les dix plus belles - et dures - années de ma vie professionnelle au Havre*. Quand on reçoit, il faut savoir donner aussi…

* Christian Paschetta a été à la tête de la Générale de manutention portuaire (GMP), filiale de PortSynergy et premier exploitant de Port 2000 en 2006.

Marie Héron

Vendredi 26 Octobre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy